Marché forex, des opportunités ?

Marché forex

Alors que l’économie marocaine affiche un net ralentissement pour l’année 2020, les marchés financiers présentent une alternative de plus en plus sérieuse pour faire fructifier un capital. Parmi ceux-ci, le marché forex offre d’importants avantages en termes de liquidité et réserve de belles surprises.

Une volatilité élevée

Source : Pxfuel.

Le marché forex a la réputation d’être volatil et 2020 n’aura certainement pas démenti cette croyance. La paire euro dollar, favorite des traders, a surpris de nombreux analystes et la politique américaine dans les mois à venir devrait continuer d’influencer les mouvements. Les observateurs ne cessent d’ajuster leurs perspectives qui ont fortement changé depuis le début de l’année. Les semaines jusqu’à l’investiture présidentielle américaine devraient être riches en rebondissements.

Si les traders forex privilégient souvent les devises majeures comme l’euro, le dollar, le yen ou encore le franc suisse, c’est du côté d’autres devises que la volatilité a atteint des sommets. La paire euro/livre turque par exemple affiche une progression de près de 50% depuis le début de l’année. La contraction des économies sud-américaines a également entraîné de fortes baisses du peso argentin ou du réal brésilien notamment.

Le marché forex, un marché accessible

Pour comprendre le fonctionnement de ce marché particulier, Actufinance forex propose un guide intéressant pour réussir dans le forex. Une fois que les mécanismes de base sont maîtrisés, il est plus facile de spéculer sur le marché forex en utilisant des plateformes de trading en ligne.


Ceci explique d’ailleurs en partie pourquoi il s’agit du marché financier le plus liquide. Le volume des transactions quotidiennes était estimé à 6600 milliards de dollars en 2019 (rapport triennal de la Banque des Règlements Internationaux).

Dernièrement, le dirham s’est apprécié par rapport à l’euro. Cette évolution présente un double tranchant. Cela handicape bien entendu l’économie locale mais cela permet également de bénéficier d’un avantage au moment de changer ces dirhams en euros pour accéder au marché forex.

Le dirham totalement libéralisé, une option ?

marché

Source : Pixabay.

En 2018, le Maroc a entamé la réforme de son régime de change. Encouragée par le Fonds Monétaire International, cette réforme a pour but de libéraliser progressivement la monnaie nationale. Néanmoins, on est encore loin d’un régime flottant et les autorités parlent plutôt de flexibilité des changes.


Depuis le mois de mars 2020, le dirham fluctue de plus ou moins 5% par rapport au cours de référence fixé par la Bank Al-Maghrib (BAM). La BAM calcule ce cours de référence en se basant sur un panier de devises (60% euros et 40% dollars américains). D’une manière indirecte, le cours du dirham reflète donc les variations de la paire euro dollar.

L’un des objectifs de cette réforme du régime de changes est de permettre à l’économie marocaine d’absorber les chocs externes. L’agenda concernant les prochaines étapes de cette libéralisation reste flou.

Néanmoins, il faudra encore patienter avant que le dirham fasse partie intégrante du marché forex. En attendant que l’économie locale redresse la barre, le trading de devises représente donc une option intéressante pour débuter sur les marchés financiers.