Maroc-Australie: Les relations bilatérales passent à la vitesse de croisière

Maroc-Australie

Les relations entre le Maroc et l’Australie, marquées par une confiance mutuelle et un partenariat tournée vers l’avenir, ne cessent de se développer et de se consolider de jour en jour, à la faveur d’une volonté forte des deux pays d’insuffler une nouvelle dynamique à leur coopération multisectorielle.

En 2018, Rabat et Canberra ont affirmé leur détermination à renforcer une coopération harmonieuse dans des secteurs d’activités à fort potentiel. En effet, les consultations politiques, tenues en avril à Canberra, ont enclenché une nouvelle dynamique où les relations bilatérales ont vite passé à la vitesse supérieure.

“La tenue de cette troisième réunion de consultations politiques s’inscrit dans le cadre des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de diversifier nos partenaires, surtout des partenaires avec qui on partage les mêmes valeurs”, avait souligné Mme Mounia Boucetta, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, qui avait co-présidé cette réunion avec Mme Frances Adamson, Secrétaire générale du ministère australien des Affaires étrangères.

Mme Boucetta s’est félicitée de la détermination des deux parties pour donner un nouveau souffle à leurs relations bilatérales, rappelant que la multiplication des visites entre les responsables des deux parties “atteste de l’intérêt porté par les deux pays au développement de leur coopération malgré la distance qui les sépare”.

Pour sa part, l’ancien Directeur du Département de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère australien des Affaires étrangères, M. Matthew Neuhaus, a indiqué que les consultations politiques ont “constitué une feuille de route pour d’excellentes relations bilatérales”.


Après la visite de Mme Boucetta, c’était au tour du Président de la chambre des Représentants, M. Habib El Malki, qui est venu rencontrer le présidents du Sénat australien, M. Scott Ryan, et le président de la chambre des Représentants australien, M. Tony Smith.

→ Lire aussi : Entretiens maroco-australiens sur les moyens de renforcer la coopération dans tous les domaines

M. El Malki a souligné la volonté politique forte du Royaume pour “aller de l’avant dans le développement des relations avec un pays ami et un partenaire inestimable avec lequel les concertations sont permanentes aussi bien au niveau des Nations Unies qu’au niveau des institutions dépendantes du système onusien”.

Lors de cette visite, les deux parties ont mis en évidence le grand potentiel de coopération bilatérale, notamment dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, des mines, de la gestion de l’eau, du tourisme et dans le domaine maritime.


D’autres opportunités de coopération ont été explorées, au cours de cette année, notamment en matière de lutte contre le terrorisme entre Rabat et Canberra. Ainsi, l’ambassadeur australien de la lutte contre le terrorisme, M. Paul Foley, a effectué une visite au Royaume, pour s’enquérir de “l’expérience avérée du Maroc dans la lutte contre l’extrémisme violent qui constitue un autre aspect de la coopération qui devrait connaitre un approfondissement conséquent”, selon l’Ambassadeur de l’Australie à Rabat, Mme Berenice Owen-Jones.

Durant cette année également, “il a été convenu de donner, prioritairement, une impulsion majeure aux échanges économiques en vue de tirer profit du potentiel énorme offert par les deux pays dans ce domaine”, a souligné l’ambassadeur du Royaume à Canberra, M. Karim Medrek.

Un avis partagé par Mme Owen-Jones qui a souligné qu’il s’agit d’un “domaine particulièrement prometteur, étant donné que l’Australie souhaite devenir un partenaire privilégié de l’agenda économique du Maroc”.

Ainsi, une mission d’hommes d’affaires australiens a d’effectué en février une visite de prospection économique au Maroc, consacrée, essentiellement, au domaine de l’agro-alimentaire, l’horticulture, les viandes, les technologies de l’agriculture et à la recherche agricole.


→ Lire aussi : Le Maroc, un partenaire économique de taille pour l’Australie

Le Conseil d’Affaires Maroc-Australie, lancé l’année dernière par le ministre australien du commerce, a permis d’”ouvrir la voie a un potentiel économique jusqu’à maintenant sous-exploité”, selon Mme Owen-Jones.

Une délégation marocaine a également pris part à l’Australia-Africa Week (du 27 août au 1er septembre) et participé à plusieurs panels et activités, notamment à travers la participation de l’Office chérifien des phosphates (OCP) et son stand offrant aux visiteurs l’opportunité de s’informer sur les différents produits de la société.

Le soft power a constitué un jalon important des relations bilatérales avec une série d’actions de promotion de la diversité culturelle du Maroc, de son histoire et de sa scène artistique. Une manière de promouvoir la richesse immatérielle du Royaume auprès du grand public australien.


Ainsi, l’année 2018 a été marquée notamment par la signature d’une convention de partenariat entre l’Agence marocaine de presse (MAP) et l’Agence de presse australienne (l’Australian Associated Press -AAP), dont l’objectif est de renforcer la coopération en matière d’échanges d’informations et de consolider les relations professionnelles.

Paraphé par le Directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, et le PDG de l’agence australienne de presse, M. Bruce Davidson, cet accord, le premier du genre signé par l’AAP avec une agence arabe et africaine, permet aux deux agences de recevoir et d’utiliser les informations et tout ce qui se rapporte aux supports multimédia les accompagnants (photo, son, vidéo, infographie et Internet).

Par ailleurs, l’ambassade du Maroc en Australie a participé à plusieurs événements culturels, notamment la 22ème édition du Festival national multiculturel de Canberra, tenu les 17 et 18 février 2018, avec un stand qui a permis aux visiteurs de découvrir le savoir-faire, la dextérité et l’ingéniosité des artisans marocains, l’originalité de l’artisanat marocain à travers des articles en bois, cuir, cuivre et autres poteries.

→ Lire aussi : Le Maroc souhaite s’inspirer de l’expérience australienne en matière de régionalisation


L’ambassade a également pris part à la Journée africaine à Canberra à travers un stand mettant en avant la richesse et la diversité culturelle du Royaume, ainsi qu’au festival de la culture africaine “Africa Party”, un événement qui consacre le brassage culturel entre l’Australie et l’Afrique.

A la prestigieuse Casula Powerhouse Art Center à Liverpool, banlieue de Sydney, quatre artistes marocaines ont exposé, en novembre dernier, des œuvres déclinant un riche parcours artistique et une muse débordante d’originalité et de créativité.

Cette année a été également marquée par l’organisation du premier Festival de la Gastronomie marocaine dans un grand palace de la capitale australienne, où le public a été invité à la découverte des saveurs du patrimoine culinaire du Royaume décliné dans sa pure tradition d’hospitalité et de convivialité.

Le domaine académique n’est pas en reste. Des étudiants-journalistes de l’université de Deakin, à Melbourne, ont effectué une visite au Royaume pour échanger les expériences dans le secteur médiatique avec leurs confrères marocains.


“Les actions et initiatives menées durant l’année 2018 ont été orientées vers le renforcement de la dynamique positive de la coopération entre les deux pays”, a souligné M. Medrek dans une déclaration à la MAP, affirmant qu’il s’agit d’une “marque de l’amitié particulière qui lie Maroc et l’Australie et de leur ambition d’aboutir à une relation exemplaire, fondée sur les intérêts communs et les opportunités dont dispose chaque partie”.

“Sans aucun doute, cette année a été celle de la mise en place de fondations solides pour assurer l’essor des relations de coopération fructueuses dans un cadre mutuellement concerté”, a souligné l’ambassadeur, espérant que “2019 sera, bel et bien, une année prometteuse qui permettra de consacrer la maturité des relations Maroc-australiennes”.