Maroc-Côte d’Ivoire : monitoring du pluralisme au cœur des entretiens à Abidjan

HACA

Le renforcement de l’expertise des régulateurs-médias en matière de monitoring du pluralisme et de promotion des standards professionnels a été au centre d’entretiens qu’a eus la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach, et son homologue ivoirien René Bourgoin.

Ces échanges interviennent à l’occasion d’une visite de travail qu’a effectuée la Présidente de la HACA à Abidjan, les 11 et 12 courant.

Cette visite de travail, la première du genre pour la HACA en terre ivoirienne dans un cadre bilatéral, intervient suite à l’invitation de M. Bourgoin, nommé en janvier dernier Président de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle de Côte d’Ivoire.

Lors de leurs échanges, les deux régulateurs ont également abordé les questions de la consolidation de la réflexion et de l’action communes sur les grandes questions de la régulation des médias tels que la promotion des standards professionnels et l’efficience opérationnelle des régulateurs, les nouvelles attentes des sociétés africaines en matière de régulation des médias ou encore la lutte contre les discours de haine, de xénophobie et de stigmatisation dans les contenus médiatiques.

En sa qualité de vice-Présidente en exercice du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication, Mme Akharbach a aussi passé en revue avec son homologue ivoirien, les prochaines échéances du réseau panafricain des régulateurs ainsi que les différentes thématiques prioritaires prévues dans la feuille de route 2020 : lutte contre la piraterie audiovisuelle, éducation aux médias ou encore la viabilité économique des médias traditionnels à l’ère numérique.


Fortes de leurs liens historiques et de leurs relations de confiance, les deux institutions homonymes ont renouvelé à la faveur de cette visite, leur engagement à renforcer leur coopération et leur concertation au sein des réseaux internationaux dont elles sont membres, tels que le Réseau Francophones des Régulateurs des Médias et le Forum des Autorités de Régulation de l’Audiovisuel des Etats-membres de l’Organisation de la Coopération Islamique.

Mme Akharbach a par ailleurs félicité la HACA de Côte d’Ivoire pour sa forte implication au sein de la plateforme des régulateurs audiovisuels des pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire Ouest-africaine), et a affirmé la disponibilité de la HACA du Maroc à apporter sa contribution à l’action de cette plateforme à travers notamment la mutualisation des expertises et le partage d’expériences.

Au cours de sa visite au siège du régulateur ivoirien, la délégation marocaine composée également de M. Talal Salahdine, manager des Affaires africaines et internationales et de Mme Sahar Syassi, chargée de mission auprès de la Présidence, a pu assister à différentes présentations portant sur l’évolution de la régulation audiovisuelle en Côte d’Ivoire, les dynamiques d’interactions entretenues avec les opérateurs audiovisuels ou encore les réflexions menées à l’échelle du régulateur ivoirien à propos de la régulation des contenus audiovisuels diffusés par le biais des applications et des plateformes numériques.

Cette visite a permis également à la délégation marocaine de prendre connaissance du dynamisme que connaît le paysage audiovisuel ivoirien à travers des visites d’information auprès de quelques-uns des plus importants acteurs médiatiques du pays dont notamment l’opérateur de service public, la Radiotélévision Ivoirienne (RTI), ainsi que les télévisions privées NCI et A+ Ivoire, de même que la radio privée Nostalgie.