Le Maroc envisage de renforcer sa coopération avec l’Inde dans le domaine de la santé

 Le Maroc envisage de renforcer sa coopération avec l’Inde dans le domaine de la santé et les secteurs y afférents, a indiqué, jeudi à New Delhi, le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, ministre de la Santé par intérim.

“Le Royaume du Maroc qui a enregistré d’importantes avancées dans le domaine de la santé, et s’est hissé en tant que leader de l’industrie pharmaceutique, ambitionne d’élargir ses perspectives de coopération avec l’Inde, notamment dans le domaine de la couverture médicale de base “, a affirmé M. Amara qui préside une délégation marocaine, en visite de travail du 14 au 21 décembre en Inde.

Le ministre a également fait savoir que le Maroc souhaite profiter de l’expérience indienne en matière de couverture médicale de base, rappelant que 11 millions de personnes sont concernées par ce programme ambitieux financé par l’Etat et qui vise à réduire les dépenses des ménages marocains consacrées à la santé.

Le Maroc veut également développer sa coopération avec l’Inde dans le domaine de la lutte contre le SIDA, notant que le Royaume est leader dans la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) en ce qui concerne la prise en charge des personnes atteintes par le virus et le suivi psychologique des malades.


Il a souligné d’autre part que la volonté du Maroc de mettre en place une coopération avec l’Inde dans le domaine de la famille et du développement social, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Royaume pour réaliser les objectifs de développement durable (ODD), durant les prochaines années. De son côté, le ministre indien de la Santé et de la famille, Jagat Prakash Nada, a affirmé que les relations politiques et diplomatiques distinguées entre le Maroc et l’Inde qui remontent à plus de 60 ans, seront renforcées par la signature d’une convention dans le domaine de la santé.

La coopération entre les deux pays dans le domaine de la santé va porter également sur l’échange d’expertises dans le domaine de la formation des cadres médicaux spécialisés, et en matière de médicaments et produits pharmaceutiques, a-t-il dit, précisant que l’Inde exporte des médicaments et des vaccins vers une centaine de pays.

Le ministre indien a aussi exprimé la volonté de son pays de soutenir le Maroc dans le domaine du contrôle des médicaments et le développement de la recherche scientifique dans le domaine, outre l’exploration d’opportunités de coopération futures, notamment dans le domaine de la médecine traditionnelle. A cette occasion, il a été procédé à la signature de deux mémorandums d’entente en vue de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la santé.

Le premier accord vise à améliorer la qualité des ressources humaines dans le secteur de la santé, les infrastructures sanitaires et les traitements, outre l’éducation sanitaire et la formation et la recherche scientifique dans les deux pays. Le second concerne le soutien de la télémédecine pour assurer des soins de santé à distance. Il a été conclu entre l’Institut indien Jawaharlal Nehru d’études médicales supérieures (JNIAS) et le Centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech.