Le Maroc et la Hongrie déterminés à renforcer leurs échanges commerciaux

Le Maroc et la Hongrie déterminés à renforcer leurs échanges commerciaux

Le Maroc et la Hongrie sont déterminés à renforcer leurs échanges commerciaux, a affirmé, vendredi à Rabat, la Secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, Rakiya Eddarhem.

Rabat et Budapest sont animés par l'ambition commune de développer leurs relations économiques et de renforcer leurs échanges commerciaux, a indiqué Mme Eddarhem, dans une déclaration à la presse à l'issue des travaux de la 3ème session de la Commission économique mixte.

"Nous avons l'ambition de renforcer les échanges commerciaux qui restent en deçà des aspirations des deux pays", a-t-elle souligné, relevant que ceux-ci ne dépassent pas les 2 milliards de dirhams et que la Hongrie ne représente que 0,01 pc du volume des investissements européens au Maroc.

Mme Eddarhem a ajouté que les deux pays recèlent d'importantes potentialités leur permettant d'atteindre cet objectif, notant qu'il est nécessaire pour le Maroc et la Hongrie de "pousser dans cette direction et de conclure d'autres accords de coopération dans le domaine économique".

Elle a également souligné l'importance pour les opérateurs économiques des deux pays de renforcer leurs relations et de mettre en place de nouveaux partenariats.

La secrétaire d'Etat chargée du Commerce s'est en outre félicitée de la signature par le Maroc et la Hongrie de plusieurs accords de coopération en marge de la 3ème session de la Commission économique mixte, relevant que ces accords sont de nature à dynamiser et à donner plus de contenu aux relations bilatérales.

En 2016, les échanges commerciaux entre le Maroc et la Hongrie ont atteint près de deux milliards de dirhams (191 millions d'euros), dont 1,7 milliard de dirhams (160 millions d'euros) à l'importation et 328 millions de dirhams (30,3 millions d'euros) à l'exportation.

Selon des données du ministère du Commerce, le solde commercial reste déficitaire au détriment du Maroc et le taux de couverture des exportations par les importations ne dépasse pas les 19 pc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :