Maroc-Inde: vers l’établissement d’une coopération fructueuse, approfondie

Maroc-Inde: vers l’établissement d’une coopération fructueuse, approfondie

Le Maroc et l'Inde s'orientent vers l'établissement de relations de coopération fructueuses, approfondies et novatrices qui soient à la hauteur de l’ambition commune des deux pays, a indiqué, mercredi à New Delhi, le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

"Une forte impulsion a été donnée à ces relations après la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Inde en 2015 et la rencontre du Souverain avec le Premier ministre indien Narendra Modi, lors de laquelle les deux Chefs d’Etat ont décidé d'élever les relations bilatérales au rang de Partenariat Stratégique", a souligné dans une déclaration à la MAP, M. Elalamy, qui effectue une visite de travail en Inde.

Le Maroc et l’Inde semblent déjà pleinement engagés dans la concrétisation de cette volonté commune, a fait observer le ministre, relevant que des échanges de visites intenses ont eu lieu durant les trois dernières années et qu’une trentaine d’accords de coopération ont été conclus dans divers domaines, dont les énergies renouvelables, les mines, les technologies de l’information, le tourisme, la cyber-sécurité, la recherche agricole et l’éducation, a-t-il indiqué.

Il a rappelé que la dernière visite en date au Maroc de la ministre des affaires étrangères de l’Inde, Mme Sushma Swaraj, en février 2019, a été l’occasion d’explorer les leviers permettant de hisser les relations bilatérales au niveau escompté d’alliance stratégique.

Selon le ministre, le potentiel du partenariat maroco-indien doit être pleinement exploité, et des efforts doivent être menés, de part et d’autre, pour rendre plus consistantes les relations de fraternité qui unissent les deux pays.

→ Lire aussi : Tenue à New Delhi de la 6ème Commission mixte Maroc-Inde

Sur le plan des échanges commerciaux, l’Inde est actuellement le 17ème partenaire du Maroc, a-t-il dit, ajoutant que «l’objectif pour le Maroc est de voir l’Inde figurer parmi ses 10 premiers partenaires économiques aussi bien au niveau des échanges commerciaux que celui des investissements».

"Aujourd’hui, près de 200 entreprises indiennes sont installées dans le Royaume et leurs activités se déploient dans divers domaines tels que l’industrie automobile et chimique, l’offshoring, l’hôtellerie et l’industrie pharmaceutique", a-t-il poursuivi.

Au Maroc, de nombreux secteurs d’activité comme l’industrie, l’agriculture, l’énergie, les infrastructures et le tourisme sont dotés de stratégies qui offrent de la visibilité et multiplient les opportunités d’investissement et de joint-ventures, a-t-il dit.

Le ministre a souligné, à ce propos, que les opérateurs indiens manifestent un intérêt croissant pour investir au Royaume notamment dans le secteur de l’industrie automobile, dans les filières du recyclage du plastique, ou encore la fabrication de composants en fibre optique.

M. Elalamy, qui effectue une visite de travail en Inde du 17 au 20 mars, a co-présidé mercredi avec le ministre indien d’État chargé du commerce, de l'industrie et de l'alimentation, Chhotu Ram Chaudhary, la 6ème session de la Commission mixte Maroc-Inde.

Cette réunion de la Commission mixte a été l'occasion pour les deux parties de faire le point sur l'évolution des relations bilatérales et d’asseoir la vision novatrice que les deux pays souhaitent conférer à leur cadre de coopération.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :