Maroc/KOICA: Examen à Rabat des moyens de renforcer la coopération bilatérale

KOICA

La secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta et la présidente de l’Agence sud-coréenne de la coopération internationale (KOICA), Mi-kyung Lee ont examiné, lundi à Rabat, les moyens à même de renforcer les liens de coopération et de collaboration entre le Maroc et l’Agence dans divers domaines d’intérêt commun.

Organisée suite à la visite effectuée par le Premier ministre coréen au Maroc, du 20 au 22 décembre 2018, à la tête d’une délégation de haut niveau représentant les secteurs public et privé, cette réunion a été une occasion pour les responsables des deux pays d’exprimer leur détermination et leur volonté d’élargir les champs de coopération et de porter ce partenariat fructueux à un niveau supérieur.

Dans ce sens, plusieurs propositions ont été formulées par la partie marocaine, particulièrement dans les domaines du développement humain, de la e-santé, de la jeunesse et de la formation ainsi que celui des technologies de l’information et de la communication. De leurs côté, les responsables sud-coréens ont réitéré leur intérêt pour le renforcement de la coopération dans le domaine des énergies renouvelables et pour le développement des partenariats public-privé.

Ainsi, il a été convenu que des échanges plus approfondis seront organisés avec les départements concernés pour l’examen des différentes propositions formulées.

→ Lire aussi : La Corée du Sud veut promouvoir ses échanges commerciaux avec le Maroc


S’agissant du continent africain, Mesdames Boucetta et Mi-kyung ont souligné la nécessité d’élargir les champs de coopération tracés, les fructifier et les mettre dans un cadre tripartite, au profit des populations africaines. Dans ce sillage, Mme Boucetta a relevé que compte tenu de l’expérience de la coopération tripartite développée par la KOICA, le partenariat avec le Maroc constitue une réelle opportunité pour renforcer les actions de cette agence en Afrique auprès de plus de 40 pays avec des projets opérationnels et doté de l’expertise requise.

Par ailleurs, les deux parties se sont félicité de l’importance de la coopération bilatérale et de la réalisation des projets concrets et réussis au Maroc avec la KOICA.

Cette réunion, première de son genre, a connu la participation du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie Numérique, chargé de l’Investissement, Othman El Ferdaous, le Wali Chargé de la Coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohamed Dardouri, de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc à Séoul, Chafik Rachadi, de l’Ambassadeur directeur général de l’agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal, du secrétaire général du ministère de la Santé, Hicham Nejmi et du directeur de la jeunesse, de l’enfance et des affaires féminines au ministère de le Jeunesse et des sports, Othmane Gair.

Du côté sud-coréen, l’Ambassadeur de la Corée du Sud à Rabat, Seong Deok Yun, le directeur général de la KOICA HQ, Dong Hyun Lee, le manager à la KOICA HQ, Ki Hyun Baik, le manager à la KOICA, Da Eun Park, la Représentante de la KOICA au Maroc, Soyoung Kim, le Vice-Représentant de la KOICA au Maroc, Hanvit Kim, la Chargée des Programmes de Formations de la KOICA, Ilham Belatik et le Secrétaire assistant de la Présidente de la KOICA, Paik Kihyun, ont également pris part à cette rencontre.