Le Maroc et l’Ethiopie, une volonté partagée de hisser la coopération bilatérale au niveau d’un partenariat stratégique

Les communautés d’affaires marocaine et éthiopienne ont exprimé, vendredi à Addis-Abeba, leur volonté commune de hisser les relations de coopération économique entre les deux pays au niveau d’un partenariat stratégique.

Le ministre d’Etat éthiopien aux Affaires étrangères, Regassa Kefale, a donné le ton, lors d’un forum d’affaires bilatéral tenu dans la capitale éthiopienne en marge de la visite officielle qu’effectue Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce pays d’Afrique de l’est, en soulignant que les liens d’amitié entre les deux pays forment le socle solide pour inscrire ces relations dans une trajectoire plus dynamique.

“L’Ethiopie et le Maroc sont liés par des relations d’amitié très anciennes”, a affirmé M. Kefale, rendant un hommage appuyé au Maroc pour la solidarité sans faille dont a toujours fait preuve le Royaume envers l’Afrique.

Pour le responsable éthiopien, ce premier Forum d’affaires maroco-éthiopien arrive à point nommé et représente une plateforme appropriée pour donner une nouvelle impulsion aux relations entre Rabat et Addis-Abeba.


L’Ethiopie demeure déterminée à renforcer ses relations de coopération avec le Maroc, un pays qui apporte une précieuse contribution au développement en Afrique, a-t-il dit, avant de passer en revue les efforts consentis par le gouvernement de son pays pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre du plan national de développement économique.

Le secteur des infrastructures demeure l’un des secteurs clefs qui renforce l’attractivité de l’Ethiopie aux yeux des investisseurs étrangers, a dit ce responsable, invitant le secteur privé marocain à tirer profit des grands projets de développement lancés dans son pays notamment dans les secteurs de l’énergie, du tourisme, de l’agro-alimentaire et du textile.

Il a, dans ce contexte, annoncé que la compagnie aérienne éthiopienne devra prochainement commencer à desservir le Maroc dans le cadre des efforts de l’Ethiopie visant à intensifier les échanges économiques avec le Maroc.

La visite qu’effectue Sa Majesté le Roi en Ethiopie devra, à coup sûr, placer les relations bilatérales sur une trajectoire prometteuse, a-t-il dit.


Pour sa part, Mme Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), a indiqué que le forum d’affaires maroco-éthiopien vise à jeter les fondations de nouvelles relations entre les communautés d’affaires des deux pays.

“Il s’agit d’un premier pas vers des relations plus fructueuses” entre les deux pays, a-t-elle dit, appelant à davantage d’efforts pour redynamiser les échanges économiques bilatéraux qui demeurent en deçà des potentialités des deux pays.

Soulignant le fort potentiel de l’Ethiopie, un pays qui réalise une croissance économique à deux chiffres depuis 11 ans, Mme Bensalah-Chaqroun a souligné que le Maroc avance dans la même direction.

“Ensemble, nous pouvons réaliser davantage de progrès” non seulement pour les deux pays mais également pour tout le continent africain, a-t-elle ajouté, soulignant que le Maroc et l’Ethiopie disposent de potentialités complémentaires qui les positionnent pour réaliser des projets à forte valeur-ajoutée, des projets créateurs d’emplois et générateurs de richesse.


La responsable de la CGEM a, d’autre part, mis en avant le grand savoir-faire et la vaste expérience développée par les banques et les compagnies marocaines dans plusieurs pays africains.

Ces entreprises sont disposées à mettre à profit cette expertise pour hisser les relations économiques maroco-éthiopiennes au niveau souhaité par les dirigeants des deux pays.

De son côté, Solomon Afework, président de la chambre de commerce éthiopienne, a souligné que la visite Royale à Addis-Abeba marque un tournant important dans l’histoire des relations entre les deux pays.

L’Ethiopie attache une grande importance au renforcement de la coopération économique avec le Maroc, pays qui réalise d’importants progrès le propulsant au rang de l’économie la plus compétitive en Afrique, a-t-il dit, soulignant que cette première réunion du forum d’affaires créera sans nul doute les synergies nécessaires entre les secteurs privés des deux pays.


Une relation plus dynamique entre les communautés d’affaires des deux pays ne sera que bénéfique et représentera une manifestation claire de l’amitié qui a toujours existé entre le Maroc et l’Ethiopie, a-t-il dit.