A LA UNEEconomie

Maroc/ONUDI : Lancement du Partenariat pour l’Action en faveur de l’Économie Verte

Le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) ont procédé, mardi 29 juin 2021, au lancement du Partenariat pour l’Action en faveur de l’Économie Verte (PAGE) au Maroc.

PAGE a été lancé en 2013 lors de la Conférence RIO+20, en réponse à l’appel à soutenir les pays dans leurs démarches de transition vers une économie verte inclusive et compétitive à travers une assistance technique et le renforcement de leurs capacités.

Le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a érigé la protection de l’environnement en priorité nationale grâce au développement de l’utilisation des énergies renouvelables. La mise en œuvre de ce partenariat au Royaume est en phase avec les priorités nationales de développement et avec le Plan de Relance Industrielle (2021-2023).

Avec la stratégie de relance industrielle, le Maroc s’engage pour la décarbonation de son industrie. L’objectif est de positionner le Royaume comme une base industrielle décarbonée et circulaire en mobilisant une partie des énergies renouvelables du Maroc au service d’un ancrage industriel.

→ Lire aussi : Le Maroc signe un programme de partenariat avec l’ONUDI

PAGE est mis en œuvre conjointement par cinq organismes du système des Nations Unies : l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) : agence coordinatrice pour la mise en place des activités de PAGE au Maroc, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’Organisation internationale du Travail (OIT), l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La cérémonie de lancement de PAGE au Maroc a connu la participation de plusieurs ministères, de l’AMEE, de la CGEM et des 5 agences onusiennes impliquées dans le PAGE. Durant son intervention, Mme Sylvia Lopez-Ekra, Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Maroc, a rappelé que « le Programme PAGE intervient dans un contexte riche d’initiatives nationales. En rassemblant cinq agences des Nations Unies, PAGE met au service du Maroc des expertises complémentaires et des réseaux mondiaux, pour accélérer une transition qu’il a déjà entamée ».

Stephan Sicars, Directeur Principal de l’Environnement et de l’Energie à l’ONUDI a souligné que

« PAGE fournit un soutien intégré au Royaume dans la concrétisation du nouveau modèle de développement appelant à exploiter pleinement le potentiel de l’économie verte et à anticiper les besoins futurs en compétences dans ce secteur.

Ryad Mezzour, représentant du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique, a souligné que « le Maroc est un pays pionnier en matière de développement durable et une base industrielle de classe mondiale qui affiche un niveau de compétitivité et de décarbonation extrêmement attractif ». Et d’ajouter que « cette initiative contribuera sans aucun doute à accélérer le développement de l’économie verte au Maroc ».

Pour sa part, M. Saïd Mouline, Directeur Général de l’AMEE, a rappelé que « le Maroc a mis en place les outils d’accompagnement nécessaires pour la transition vers une économie verte, dont notamment les outils financiers et le cadre institutionnel ».

Ce partenariat a pour ambition d’assister les pays à atteindre le 9ème Objectif de Développement Durable des Nations Unies : « bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation inclusive et durable, et encourager l’innovation ».

Le Royaume du Maroc a adhéré au PAGE en mars 2020 et devient ainsi le 20ème pays partenaire de PAGE, le 5ème au niveau de l’Afrique et le 1er pays de la région MENA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page