AccueilA LA UNELe Maroc participe au 27è Salon international des produits et solutions pharmaceutiques à Barcelone

Le Maroc participe au 27è Salon international des produits et solutions pharmaceutiques à Barcelone

Huit laboratoires pharmaceutiques marocains prennent part à la 27è édition du Salon international des produits et solutions pharmaceutiques (CPHI Worldwide) qui se tient du 04 au 06 octobre courant à Barcelone, selon le centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Lors de cette participation, le pavillon national reflétera les progrès réalisés lors des dernières décennies par les industriels et les professionnels expérimentés du secteur pharmaceutique, souligne Maroc Export dans un communiqué, notant que le Maroc est fidèle à ce rendez-vous depuis 2011.

L’objectif de cette participation est de s’ouvrir à de nouveaux marchés inexplorés tels que les marchés de l’Europe de l’Est ou de l’Amérique Latine, zones sur lesquelles les groupes espagnols établissent des liens privilégiés, relève le communiqué, ajoutant que le Maroc vise également à communiquer sur la qualité du médicament “Made in Morocco” et sur les avancées qu’enregistre l’industrie pharmaceutique nationale.

Doté d’un pavillon de 197 m², le Royaume ambitionne à travers cette participation de se positionner et de mettre en avant les forces et le savoir-faire de ses laboratoires pharmaceutiques dans un secteur de pointe où il a enregistré d’importantes avancées en matière de technologie, de recherche et développement et de son grand potentiel à pénétrer les marchés extérieurs, fait savoir Maroc Export.

Lors de l’édition précédente qui a eu lieu à Madrid, les laboratoires nationaux avaient établi pas moins de 1085 contacts avec des entreprises spécialisées dans les procédures d’enregistrement de médicament notamment celles couvrant les pays de l’Europe de l’Est et de l’Amérique Latine qui demeurent des marchés inexplorés par nos opérateurs, rappelle la même source, ajoutant que les exposants marocains ont aussi déclenché des contacts d’affaires avec des laboratoires internationaux dans l’objectif de développer l’activité de façonnage et de sous-traitance au Maroc.

Avec 32 unités industrielles, 50 distributeurs et plus de 11.000 pharmacies, l’industrie pharmaceutique marocaine, qui produit près de 400 millions d’unités, occupe le second rang sur le continent africain, précise le communiqué, notant que le montant moyen d’investissement annuels réalisés par le secteur s’est élevé à 700 millions de dirhams (MDH), avec un effectif de 9.155 personnes et une valeur ajoutée de 4,6 milliards de dirhams (MMDH). Le chiffre d’affaires (CA) se situe, quant à lui, à 13,7 MMDH dont 8,9 MMDH pour le marché privé, 2,5 MMDH pour le marché public et les cliniques et 2,2 MMDH pour les ventes hors officine, selon les déclarations des responsables de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP).

Classé Zone Europe par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le secteur couvre environ 70% de la demande intérieure et exporte près de 10% vers l’Afrique subsaharienne, des pays européens, et des pays du Golfe, réalisant un CA annuel d’environ 12 MMDH. Grâce à ses nombreuses sociétés implantées au Maroc et aux échanges commerciaux entre le Maroc et l’Espagne qui le placent parmi les premiers partenaires commerciaux du Royaume, le pays européen reste un partenaire de premier plan pour le Maroc, indique le communiqué, notant que l’Espagne est le 17ème exportateur et le 14ème importateur de marchandises à l’échelle mondiale. Par ailleurs, les 10 meilleures entreprises multinationales en termes de ventes représentent 44,1% du marché pharmaceutique, couvrant 61,5% du secteur hospitalier, relève la même source, précisant qu’en 2014, Novartis et Pfizer se positionnaient en tête avec respectivement 1,07 milliard d’euros et 1,02 Md d’euros de chiffre d’affaires, alors que Sanofi se situait au 6ème rang avec 638 millions d’euros de chiffre d’affaires et l’Espagne arrive en 14ème position avec les laboratoires Esteve (340 millions d’euros de chiffre d’affaires).

Par ailleurs, l’Espagne compte 240 laboratoires pharmaceutiques répartis principalement entre Madrid et Barcelone, dont de nombreuses filiales de grands groupes, non seulement, ont une représentation commerciale mais également une activité de production et de R&D, précise Maroc Export, notant que la particularité du marché espagnol se caractérise par la présence de laboratoires tels que ALMIRALL, ESTEVE, FAES FARMA, FERRER, GRIFOLS, URIACH, qui ont leur propre développement de produits et un rayonnement international.

Pour la partie biotechnologie, toujours plus complémentaire de l’industrie pharmaceutique, 280 entreprises sont présentes dont les deux tiers ont une claire orientation sanitaire.

Concernant la compétitivité du secteur en Espagne (en termes de coûts salariaux, personnel qualifié et standards de qualité), elle incite les laboratoires internationaux, comme MERCK, LILLY, BAYER, SANOFI, NOVARTIS, BOERHINGER INGELHEIM, GLAXOSMITHKLINE, à choisir ce pays pour investir dans leurs usines et leurs capacités de production respectives.

Il est à rappeler que Maroc Export accompagne les professionnels du secteur pharmaceutique à travers plusieurs salons internationaux, tels que l’ArabHealth à Dubai ou Pharmagora à Paris, ou à travers des Missions de prospection en Russie, sur le continent africain (Ethiopie, Angola, Kenya…) et dans les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :