A LA UNEMaroc

Le Maroc, un pays engagé dans le développement du dispositif de formation du Gabon

 Le Maroc est un pays engagé dans le développement du dispositif de formation du Gabon en apportant son expertise en matière d’ingénierie, de formation de formateurs et d’accompagnement de projets, a affirmé la ministre gabonaise du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Carmen Ndaot. 

Le Maroc a su nouer avec le Gabon des relations politiques économiques et culturelles solides depuis des décennies, a souligné Mme Carmen Ndaot au cours de son échange mardi avec une délégation de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de la Région Rabat-Salé-Kénitra, qui a séjourné pendant plusieurs jours au Gabon en quête d’opportunités d’affaires.

La rencontre avec la délégation marocaine était fructueuse et a permis d’échanger sur la possibilité de mettre en place un projet dans le cadre de la formation professionnelle notamment l’ouverture d’un centre dédié aux métiers d’architecture et de design, s’est félicitée la ministre.

Elle a saisi cette occasion pour “magnifier la vision clairvoyante des deux chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et son excellence le Président Ali Bongo Ondimba, soucieux de redynamiser la coopération multiforme entre les deux pays”, rappelant dans ce cadre l’inauguration prochaine du Centre de formation dans les métiers du transport et de la logistique à Libreville, financé par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable.

Pour sa part, Hamid Jabri, membre de la délégation de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de la Région Rabat-Salé-Kénitra a souligné que les opérateurs économiques marocains sont disposés à faire profiter les jeunes gabonais de leur expérience notamment dans les secteurs prioritaires tels la formation et le numérique, relevant dans ce sens l’importance du secteur numérique qui constitue un levier essentiel pour le développement.

La délégation conduite par le président de la Chambre, Abdellah Abbad, a eu depuis vendredi dernier une série de rencontres avec les différents responsables et acteurs gabonais tels les ministres de la promotion des investissements et de l’Agriculture et le président de la chambre gabonaise de commerce.

Les rencontres avec les différents responsables gabonais ont été l’occasion pour les opérateurs marocains de faire un tour d’horizon sur les créneaux où le secteur privé marocain veut investir et apporter sa plus-value et son expertise. De même, ces échanges ont permis aux responsables gabonais de présenter les besoins et les secteurs prioritaires de l’économie gabonaise, ainsi que les facilités que les autorités gabonaises sont disposées à offrir aux investisseurs voulant s’installer au Gabon.

La délégation a visité aussi des zones et installations économiques telles la Zone économique à régime privilégié de Nkok et le port d’Owendo.

L’objectif de cette visite qui fait suite au Forum Maroc-Gabon tenu en septembre dernier dans les locaux de l’Ambassade du Gabon à Rabat, était de découvrir de près les potentialités dont regorge le Gabon, échanger avec les responsables et les acteurs économiques du pays et repérer les secteurs dans lesquels les opérateurs marocains pourront apporter leur savoir-faire et expertise.

La délégation de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de la Région Rabat-Salé-Kénitra comprenait des opérateurs économiques dans différents domaines notamment la formation, la maintenance industrielle, l’agriculture, le tourisme, l’agro-industrie, les mines, la logistique et les équipements.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page