Le Maroc et le Portugal réitèrent leur volonté de donner un nouvel élan à leur coopération bilatérale

Le Maroc et le Portugal ont réitéré, mardi à Rabat, leur volonté de donner un nouvel élan à leur coopération bilatérale, à l’occasion de la 13ème session de la réunion de haut niveau.

A cette occasion, le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani et le Premier ministre portugais, Antonio Costa, se sont réjouis de l’“excellence” des liens de coopération “distinguée” unissant les deux pays, appelant à les développer davantage, notamment à travers une implication plus accrue des secteurs privés dans les deux pays.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Costa, le chef du gouvernement a relevé que cette réunion de haut niveau, qui reflète l’intérêt que portent les deux pays à leurs relations bilatérales, intervient dans le sillage de relations politiques distinguées entre Rabat et Lisbonne, et qui ne cessent d’évoluer au fil du temps.

Les deux pays ont décidé, à cette occasion, d’insuffler une nouvelle dynamique aux échanges économiques bilatéraux, d’accroître les flux d’investissement et de diversifier les partenariats sectoriels, a-t-il précisé, rappelant, à cet égard, l’ouverture ce mardi du forum économique Maroc-Portugal.


Cette rencontre a été l’occasion de s’arrêter sur les réalisations accomplies par les deux pays depuis la dernière réunion de haut niveau tenue à Lisbonne en 2015, a indiqué M. El Othmani, notant que depuis cette rencontre, les relations politiques maroco-portugaises se sont consolidées au même titre que les liens économiques et commerciaux.

Les concertations tenues à l’occasion de cette 13ème session ont été l’occasion de mettre en avant la “coopération étroite” entre Rabat et Lisbonne au sein des institutions européennes et le soutien du Portugal au partenariat du Royaume avec l’Union européenne.

Il a, à cet égard, salué le niveau de coopération entre les deux pays au sein de différents fora régionaux et internationaux, citant à titre exemple le dialogue 5+5 et l’Union pour la Méditerranée où les deux pays œuvrent conjointement pour un espace euro-méditerranéen stable, sûr et prospère.

S’agissant de la question du Sahara marocain, M. El Othmani a fait savoir que cette session a été l’occasion de réaffirmer l’esprit d’ouverture adopté par le Royaume, tout en respectant ses constantes nationales.


Il a affirmé, dans ce cadre, que le Royaume demeure attaché aux efforts du Secrétaire général de l’ONU et des résolutions du Conseil de sécurité.

De son côté, le Premier ministre portugais a abordé le projet d’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal, qui va contribuer, selon lui, à garantir la sécurité énergétique des deux pays en diversifiant leurs sources d’approvisionnement en énergies.

Cette interconnexion permettra de rapprocher davantage les deux peuples à tous les niveaux et dans tous les domaines, a-t-il estimé.

En réponse à une question sur la politique africaine initiée par SM le Roi Mohammed VI, M. Costa a affirmé que le Souverain est une “grande référence non seulement en Afrique mais aussi en Europe”.


Pour ce qui est de la participation du Souverain au 5è Sommet Union africaine-Union européenne tenu la semaine dernière à Abidjan, en Côte d’Ivoire, il a souligné que la présence de SM le Roi “a beaucoup valorisé” ce Sommet.

S’agissant de la place de l’Afrique dans les politiques des deux pays, le responsable portugais a souligné que le partenariat maroco-portugais ne s’inscrit pas dans un cadre uniquement bilatéral, estimant que les deux pays “peuvent mobiliser leurs forces (…) pour réaliser un projet commun” tourné vers l’Afrique.

“Ce partenariat est à même de contribuer au développement de l’Afrique, et plus particulièrement l’Afrique subsaharienne. Ce qui constitue un défi essentiel du 21è siècle”, a-t-il dit.

En ce qui concerne la question de l’intégrité territoriale du Royaume, le Premier ministre portugais a rappelé que la position de son pays s’aligne sur celle de l’ONU et que le Portugal soutient les efforts du secrétaire générale de l’ONU et de son envoyé personnel pour le Sahara.


Ont pris part à cette réunion de haut niveau plusieurs responsables gouvernementaux marocains et les membres de la délégation accompagnant le Premier ministre portugais, dont des membres de l’Exécutif, des hauts responsables et des hommes d’affaires.

Les deux pays ont procédé, à cette occasion, à la signature de 12 accords de coopération couvrant plusieurs domaines stratégiques, notamment les domaines économique, énergétique et culturel ainsi que la coopération triangulaire dans des pays tiers, la santé et la fonction publique.

Parallèlement à cette rencontre, un forum économique bilatéral a été organisé à Rabat sous le thème “Des synergies pour le co-investissement industriel”, avec la participation d’une importante délégation d’entreprises portugaises et d’opérateurs économiques marocains actifs dans divers domaines.

Une exposition photographique sur la présence portugaise au Maroc a été ouverte au siège du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.