Le Maroc prend part au salon de l’industrie pharmaceutique “ArabHealth” à Dubaï

Le Maroc prend part, pour la quatrième fois, à l’édition 2017 du Salon de l’industrie pharmaceutique “ArabHealth”, qui se tient du 30 janvier au 02 février à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis.

Le Royaume est représenté à cet évènement par une délégation composée d’une dizaine d’hommes d’affaires, indique le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export), qui mène la participation marocaine à ce salon en collaboration avec l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP) et l’Association marocaine du médicament générique (AMMG). Le salon offre un potentiel élevé aux entreprises marocaines relevant du secteur pharmaceutique pour y présenter leurs produits et leur savoir-faire et constitue une zone stratégique de développement pour les professionnels du secteur pharmaceutique, relève Maroc Export dans un communiqué.

Cet évènement, ajoute-t-on, donne aussi l’occasion aux entreprises marocaines de prendre part au premier événement international de soins de santé dans le Moyen-Orient, regroupant les leaders mondiaux de la santé, des fabricants, des commerçants et des organisations.

Après les phosphates, l’industrie pharmaceutique marocaine constitue la deuxième activité chimique du Maroc, poursuit le communiqué, notant qu’elle enregistre une évolution exponentielle avec un grand potentiel de développement grâce à quelque 700 milliards de dirhams (MMDH) d’investissements annuels, réalisant 13,7 MMDH de chiffre d’affaires, 4,6 MMDH de valeur ajoutée, outre 9.155 emplois à productivité élevée.


Avec 50 ans d’expérience, 32 unités industrielles certifiées produisant aux normes de qualité européennes et américaines, 50 distributeurs et plus de 11.000 pharmacies produisant environ 400 millions d’unités, l’industrie pharmaceutique marocaine se positionne en second rang sur le continent africain, selon Maroc Export.

De plus, l’industrie pharmaceutique marocaine a connu récemment l’adoption du code de la couverture médicale de base mettant en place l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et l’adoption d’un nouveau code des médicaments et de la pharmacie prévoyant la libéralisation du capital social des entreprises pharmaceutiques, précise-t-on de même source.

L’édition 2016 a accueilli plus de 4.000 entreprises présentant leur savoir-faire à quelque 115.000 professionnels (hors exposants) et 101.000 visiteurs venant de 163 pays, rappelle Maroc Export qui souligne que la demande locale en médicaments, matériels et équipements médicaux dépasse le seul marché national du fait que les Emirats servent de plateforme de réexportations vers les pays voisins ainsi que vers l’Asie.

Et d’ajouter que les visiteurs habituels du salon viennent aussi d’Arabie Saoudite, d’Inde, du Maghreb, d’Afrique Subsaharienne, d’Iran, d’Irak, d’Europe ainsi que d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud.