Le Maroc souhaite profiter de l’expérience indienne dans le domaine ferroviaire

 Le Maroc souhaite profiter de l’expérience de l’Inde dans le domaine ferroviaire, a indiqué, jeudi à New Delhi, le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara.

“Le Maroc qui s’est inspiré par le passé de l’expérience européenne souhaite profiter aujourd’hui de l’expertise indienne dans le secteur ferroviaire, et ce dans le cadre de la diversification de la coopération internationale” a affirmé M. Amara qui conduit une délégation marocaine en visite en Inde du 14 au 21 décembre courant.

L’Inde a développé une expertise reconnue dans le domaine ferroviaire, a souligné M. Amara, relevant que le Maroc veut mettre à profit le savoir faire indien et tirer le meilleur parti de cette expérience. Il a ajouté, à ce propos, que les entreprises indiennes peuvent contribuer aux chantiers et programmes ferroviaires mis en oeuvre par le Maroc, en dépit de la forte coopération du royaume dans ce domaine avec les pays européens notamment la France.

Le ministre a en outre fait part de la disposition du Maroc de partager son expertise avec l’Inde en matière de lignes à grande vitesse (LGV). Il a également fait observer que le royaume, dans le cadre du Plan Maroc Rail 2040, envisage d’étendre son réseau ferroviaire à plusieurs régions du Sud du pays, dans le cadre d’une coopération Sud-Sud.


Pour sa part, le ministre indien des chemins de fer, Piyush Goyal, a exprimé la volonté de son pays de renforcer la coopération avec le Maroc dans le domaine ferroviaire ainsi que le souhait de bénéficier de l’expertise marocaine en matière de lignes à grande vitesse. A l’issue de ces entretiens, il a été procédé à la signature d’une convention de coopération dans le domaine ferroviaire entre le Maroc et l’Inde, notamment en matière de la formation des cadres ferroviaires, d’échange d’expertises et de soutien technique et financier.