ban600

Marrakech garde en 2017 son leadership en tant que locomotive du tourisme national

Marrakech garde en 2017 son leadership en tant que locomotive du tourisme national

Avec un bilan "exceptionnel" en 2017, Marrakech garde son leadership en tant que locomotive du tourisme national et conserve sa place en tant que 1ère destination en Afrique et l’une des Top destinations mondiales.

L’activité touristique à Marrakech a connu durant l'année en cours une progression substantielle enregistrant une forte évolution en termes d’arrivés et de nuitées au niveau des établissements d'hébergement touristiques classés (EHTC). En effet et pour la première fois dans l’histoire du tourisme à Marrakech, la barre de 2 millions en arrivées et 7 millions en nuitées est dépassée. Selon un rapport du Conseil régional du tourisme (CRT) à Marrakech, l'activité touristique en 2017 a été marquée par un taux de croissance à 2 chiffres.

Les arrivées ont enregistré une hausse de 20 % par rapport à l'année précédente alors que les nuitées ont enregistré une évolution de 18%. Le taux d’occupation a été quant à lui, de l'ordre de 56%, soit une progression de 4 points. Cette bonne performance hôtelière dans la ville ocre est portée par les principaux marchés traditionnels du Royaume, à savoir les pays scandinaves qui ont enregistré la plus forte progression avec 90 %, suivis de l’Allemagne (+56%), l'Espagne (+28%), la France (+19%) et le tourisme interne (+15%).

Pour le CRT de Marrakech, ces résultats positifs sont dus à plusieurs facteurs. Il s'agit en premier lieu à la réussite de l’organisation d’un événement d’envergure internationale qui est la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22). Cette manifestation a connu un franc succès qui honore le Maroc et Marrakech et qui démontre que la destination est attractive, sécurisée et capable d’organiser des événements de grande envergure.

Ces résultats sont aussi le fruit de la mobilisation des partenaires publics et privés pour la promotion de la destination (Office national marocain du tourisme, CRT, autorités, Conseil régional, Conseil communal et opérateurs) d’une part, et par la présence remarquable des professionnels du tourisme de Marrakech aux manifestations touristiques importantes sur les différents marchés ainsi que leur présence de plus en plus agressive sur le web (sites bien référencés, réseaux sociaux) d’autre part.

Ils sont dus aussi à une action concertée basée sur un partenariat Public-Privé. Dans cette démarche, le CRT et l’ONMT ont mené plusieurs actions dans ce sens durant l’année 2017 dont l’organisation des voyages de presse et éductours (près de 650 agents de voyages, blogueurs et journalistes ont été reçus à Marrakech en 2017), la création d'un site web dédié à la destination en plusieurs langues et la réalisation de différents outils de communication et de promotion en plusieurs langues.

Parallèlement, les efforts déployés par les autorités locales et les élus ont largement contribué à cette performance (bus électriques, bicyclettes écolo, mobilier urbain, espaces verts). Ces résultats "exceptionnels" sont dus également à la croissance des dessertes aériennes au départ de plusieurs marchés émetteurs vers Marrakech, l’enrichissement de l’offre culturelle de Marrakech par l’ouverture de 3 musées exceptionnels à savoir (Le musée Mohammed VI de la civilisation de l’Eau, le musée Yves Saint Laurent, le musée des Confluences / Dar El Bacha).

Pour 2018, les professionnels restent confiants quant à la tendance et afin de consolider les acquis voire de les améliorer davantage, le CRT-Marrakech et l'ONMT avec le soutien du Conseil de la Région Marrakech-Safi et le Conseil communal de la ville de Marrakech prévoient de focaliser leurs actions sur plusieurs actions prioritaires. Il s'agit de la digitalisation des moyens de communication et de promotion en s’appuyant sur l’accompagnement d’une agence spécialisée, la conquête de nouveaux marchés et notamment le marché russe et chinois, la mise en place d’une stratégie spécifique pour la promotion du tourisme d’affaires et de congrès et la mise en place d’une stratégie spécifique aux nationaux.

La nouveauté de cette stratégie consiste en l’adoption d’une approche régionale qui vise à mettre en avant les potentialités des différents territoires de la région Marrakech-Safi. Par ailleurs, il est à noter que Marrakech a réussi à diversifier son offre en passant de destination mono segment à une destination multi-segments. De plus Marrakech est en train de se positionner en tant que destination du tourisme médical et de bien-être. Ainsi, la Cité ocre est devenue ces dernières années une ville attractive pour les investissements dans le domaine du tourisme médical et de bien-être.

Dotée d’un savoir-faire médical reconnu au niveau international, des tarifs de soins très compétitifs (un coût accessible qui peut atteindre jusqu’à 50 % par rapport à l’Europe ou l’Amérique du Nord), une proximité de l’Europe, des marchés africains et du Moyen-Orient, la Cité ocre dispose de tous les atouts pour devenir une destination privilégiée pour les investissements dans ce domaine. Plusieurs projets d’envergure ont vu le jour à Marrakech confirmant que la Cité ocre se tourne vers un filon prometteur (le tourisme médical de luxe), qui a de beaux jours devant lui.

En termes d’événements, Marrakech garde son dynamisme avec plus de 40 événements (festivals) incontournables hors congrès et incentives en commençant par l’événement "Formule Marrakech E-Prix" le 13 janvier 2018 qui sera suivi par le Marathon International de Marrakech, et d’autres événements culturels, sportifs et touristiques. Il est à souligner que le taux d’occupation dans les établissements touristiques avoisine les 100% pendant ce dernier week-end de cette année. La ville ocre devient la destination de prédilection des touristes et de stars nationaux et étrangers pour la période du jour de l'an.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :