ban600

Marrakech: La 9ème édition des Trophées de l’Africanité honore plusieurs personnalités

Marrakech: La 9ème édition des Trophées de l’Africanité honore plusieurs personnalités

La 9ème édition des Trophées de l’Africanité, organisé le vendredi 14 septembre à Marrakech, dans le cadre de la 15ème édition de l'Université des Jeunes leaders de la société civile africaine, a récompensé plusieurs personnalités et organisations pour leur engagement en faveur du développement de l’Afrique.

Les lauréats de cette édition sont Mohamed Larbi Belcaid, Maire de Marrakech, Aboubakar Dione, ambassadeur de la République de Guinée au Maroc, Bachir EL Hammoumi, Directeur Al Omrane Marrakech Safi, Mariama Barry Baldé, Présidente de la Muffa Ratoma (Guinée), Olaf Kellerhof, Directeur Maroc Fondation Friedrich Naumann, Samira Yassni Jirari, Présidente du Parlement Africain de la Société Civile (PASOCI) auprès du Maroc, Zeneb Touré, Représentante de la Banque Africaine de Développement, Ahmed Chehbouni, Président du CDRT et Ennaciri Chakib, Directeur du centre de vacance "Zephyr" de la fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l'éducation-formation.

Initié par le Centre de Développement de la Région de Tensift (CDRT), en partenariat avec le conseil de la ville de Marrakech, l'Office Chérifien des Phosphates (OCP), la Banque Africaine du Développement (BAD), l'Université Cadi Ayyad, l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et la Fondation Friedrich Naumann pour La Liberté (FFN),  sous le thème « Quels rôles doivent jouer les jeunes pour contribuer à transformer l'Afrique? », la 15ème édition de l'Université des Jeunes leaders de la société civile africaine a mis en place un cadre de réflexion sur le rôle de la jeunesse dans le développement du continent africain.

La rencontre qui a regroupé une centaine de jeunes et de leaders issus d’une trentaine de pays africains, a été l’occasion pour les organisateurs de s’adresser directement à la relève, dans un contexte marqué par une immigration clandestine, à majorité subsaharienne, particulièrement meurtrière ces dernières années (plus de 1600 morts depuis janvier 2018, uniquement dans la méditerranée).

→Lire aussi: Marrakech: 9ème édition des Trophées de l’Africanité le vendredi 14 septembre 2018

Pour son discours d’ouverture, Nasrallah Belkhayat, Président de MBK média Africa et initiateur des trophées de l’Africanité, a appelé les jeunes africains à prendre conscience de leur potentiel et de la responsabilité qui est la leur vis-à-vis des défis du continent. Citant le Président Rwandais Paul Kagamé, il les a invités a accordé une importance particulière à l’instruction. «  Vous devez oser apprendre constamment, et avoir l’humilité d’accepter la critique comme un moyen de vous améliorer. Ceux qui vous critiquent vous aident à apprendre, et dans le processus de critique vous obtenez finalement une solution ». « En tant que jeunes, vous devez rechercher la connaissance, n’atteignez pas un point où vous avez l’impression d’en avoir fini avec l’apprentissage, votre soif de connaissance devrait être constante. L’apprentissage est une entreprise permanente. C’est à nous de travailler pour être là où nous voulons être et réclamer le siège de l’Afrique à la table d’honneur », a –t-il cité.

Tout en reconnaissant l’attrait naturel de l’homme pour l’ailleurs, Nasrallah Belkhayat a invité les jeunes à se recentrer sur leur continent pour en exploiter le potentiel dont certains Africains ont su tirer profit. « Le monde s’attarde peu sur les réussites des Africains qui choisissent de rester sur le continent et d’y entreprendre. Pour la plupart, ce sont des jeunes entrepreneurs qui marient leur talent à un sens formidable de la débrouille. L’Afrique n’est plus le futur. L’Afrique c’est dorénavant le présent. De nombreuses réussites sont là pour le prouver », a-t-il déclaré. A sa suite, les autres intervenants ont abondé dans le même sens que lui, invitant les jeunes africains à s’impliquer davantage dans le développement du continent.

Une conférence animée par Jawad Kerdoudi, Président de l’Institut marocain des Relations internationales (IMRI), a permis de mettre en lumière les efforts inlassables de sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de l’Afrique et de sa jeunesse, à travers la coopération sud-sud, win-win, initié par le souverain, visant à améliorer les conditions de vie des populations du continent.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :