A LA UNEEconomie

Maryam Zoulali ou la foi en soi

D’elle émane une énergie positive qui n’a d’égale que la joie de vivre qu’elle transmet. Maryam Zoulali est l’incarnation de la femme battante dont l’engagement et la conscience constituent, entre autres, l’ADN d’une personne qu’on ne peut côtoyer sans l’adopter affectueusement et l’admirer respectueusement. Humaniste dans l’âme, elle fait des Ressources humaines et de la psychologie humaine sa passion.

Née à Rabat dans une famille très à cheval sur les valeurs du travail, du courage et du mérite, elle s’imprégnera aussi de la fibre sociale et de la générosité du cœur que lui passe sa maman, engagée dans l’associatif au service du bien-être des enfants handicapés. Pour cela, Maryam tient bien le flambeau.

Après des études primaires et secondaires entre Fès, Marrakech, Rabat et Meknès, la jeune fille s’envole au Canada pour poursuivre ses études supérieures. Active et dynamique, elle se lance aussi dans le monde du travail comme pour ne pas perdre de temps. Son diplôme en Gestion, Ressources humaines et psychologie du travail, obtenu de l’Université du Québec, sa carrière était déjà entamée au sein d’un grand collège à Montréal. Cette première expérience réussie dans le domaine de l’éducation lui ouvrira grandement les portes du monde professionnel au Canada.

Sa détermination et sa persévérance chevillées au corps, Maryam est nommée, juste après trois ans, directrice du bureau des admissions, en dépit de son jeune âge, avec la tâche de gérer des équipes multidisciplinaires. Les défis se succèdent et la jeune femme se surpasse à chaque fois pour les relever un à un et promouvoir l’éducation canadienne auprès des jeunes à travers le monde.

Plus tard, elle change de créneau et intègre le plus grand opérateur Télécom du Canada. Elle occupe, au sein de ce grand groupe, plusieurs postes qui lui ont permis de perfectionner ses connaissances et son expertise dans le domaine de la gestion du Capital humain. De ses années passées au Canada, loin des siens, Maryam a gagné en apprentissage, en autonomie et en expérience. En côtoyant des personnes d’horizons différents, elle s’est forgé une forte personnalité tout en s’ouvrant aux différentes cultures.

L’amour du pays l’habitant comme une deuxième peau, elle décide de rentrer au Maroc après une dizaine d’années passées en Amérique du Nord afin de contribuer un tant soit peu à la dynamique lancée par le Royaume. En 2004, elle rejoint le Groupe Attijariwafa Bank lors de la fusion entre la Banque Commerciale du Maroc et Wafabank. Elle passera par plusieurs postes en RH. À 33 ans, elle est Directrice des Ressources humaines d’une filiale du Groupe au Maroc avant de rejoindre, par la suite, les activités du Groupe à l’échelle continentale en tant que Responsable des Ressources humaines de la Banque de Détail à l’international, entité qui gère la présence du Groupe en Afrique.

Depuis 2016, Maryam Zoulali occupe le poste de Responsable Recrutement, Partenariats et Attractivité au sein du Capital Humain Groupe où elle pilote les activités liées au recrutement des talents et au développement de la marque employeur du Groupe au Maroc et à l’International. Grâce à sa disposition naturelle à être dans l’empathie et dans l’intelligence émotionnelle alliée à son expertise, elle contribue activement au développement des compétences de la jeunesse africaine et à son insertion professionnelle à travers plusieurs actions structurantes et innovantes.

Passionnée de l’Afrique et des cultures, forte de ses principes, cette maman de trois enfants est fortement engagée en faveur de la diversité qu’elle considère comme une réelle richesse et un levier de performance et de réussite pour le continent. Et c’est dans ce sens qu’elle s’engage quotidiennement auprès de talents africains, à travers plusieurs initiatives, à forte valeur ajoutée, destinées à promouvoir l’excellence en Afrique, convaincue que c’est la clé pour un avenir meilleur. La jeune femme tient le secret de la réussite : la passion.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page