MEDays 2017: Le Maroc, leader africain des énergies renouvelables

Le Maroc s’impose comme un leader africain dans le domaine des énergies renouvelables, a souligné, vendredi à Tanger, l’ancien vice-ministre pakistanais des Affaires étrangères, Mustapha Kamal Kazi. 

Lors d’une séance plénière sur “Les perspectives énergétiques globales: quels modèles de transition énergétique durable, abordable et accessible?“, tenue dans le cadre du MEDays Sustainable Development, le diplomate pakistanais a salué les progrès considérables accomplies par le Maroc en matière de développement des énergies renouvelables et de diversification de son bouquet énergétique, formulant l’espoir “de pourvoir s’inspirer du modèle marocain“.

M. Kazi, ancien ambassadeur du Pakistan en Russie, a également indiqué que le Maroc qui fournira l’énergie éolienne la moins chère du monde constitue, dans ce sens, “un véritable modèle” pour les autres pays d’Afrique.  D’autre part, il a expliqué que le développement des énergies renouvelables passe par l’instauration d’un climat de stabilité et de sécurité, mais aussi par l’accompagnement des États dans leur transition énergétique et le partage des bonnes pratiques.

A noter que la stratégie énergétique nationale, basée sur un développement croissant des énergies éolienne, solaire et hydraulique et la réduction des subventions accordées aux carburants fossiles, prévoit notamment de porter la part des énergies renouvelables à 42% du mix énergétique du royaume d’ici 2020, puis à 52% d’ici 2030.  Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 10ème édition du Forum MEDays, organisée du 8 au 11 novembre sous le thème “De la défiance aux défis: L’ère des grands bouleversements“, connait la participation de plus de 150 intervenants et plus de 3.000 participants venus des quatre coins du monde.