AccueilA LA UNEMeknès: Arrestation de trois individus soupçonnés d’enlèvement
DGSN - Meknès

Meknès: Arrestation de trois individus soupçonnés d’enlèvement

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Meknès ont arrêté, mardi soir, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, trois individus pour leur implication présumée dans une affaire d’enlèvement, de séquestration et de demande de rançon.

Les services de la sûreté de Meknès avaient reçu, mardi tôt dans la matinée, un avis concernant la disparition d’un individu dans des circonstances suspectes, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que la personne qui a porté plainte avait appelé par téléphone la victime mais une personne inconnue a décroché, prétendant qu’elle a séquestré la victime à cause d’une transaction financière entre eux, exigeant une rançon d’un million de dirhams pour sa libération.

Les recherches et investigations effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis de localiser la victime qui a été trouvée enchaînée dans une ferme située dans une région rurale à environ 15 km de la ville de Sefrou, précise le document.

→Lire aussi : Aéroport Mohammed V: Arrestation d’un Italien suite à un mandat d’arrêt international

La personne, qui a été libéré de ses ravisseurs, portait une blessure sur sa tête, relève la même source, notant que trois autres individus ont été interpellés à Sefrou et Fès pour leur implication présumée dans cette affaire.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ces actes criminels ont été probablement motivés par un différend entre la victime et les prévenus autour d’une somme d’argent en lien avec des allégations d’extraction de trésors, avant que ce différend ne se développe et se transforme en séquestration, enlèvement et demande de rançon.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les mobiles réels de ces actes criminels, souligne le communiqué.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :