AccueilA LA UNEMelilla : Pedro Sanchez promet de dénouer la crise
Pedro Sanchez

Melilla : Pedro Sanchez promet de dénouer la crise

Une réunion entre les responsables marocains et espagnols est prévue le 11 décembre prochain au sujet de la réouverture des frontières commerciales de Melilla. C’est ce qu’a annoncé le chef de l’exécutif espagnol Pedro Sánchez lors de sa rencontre, mardi dernier, avec les présidents de Sebta et Melilla.

Les présidents de Sebta et Melilla font pression sur Madrid pour que le Maroc rouvre sa frontière commerciale avec Melilla, fermée depuis août dernier. Juan Jesús Vivas et Juan José Imbroda ont sollicité expressément une intervention urgente du gouvernement espagnol pour trouver un accord avec le Royaume.  C’était lors de leur rencontre avec le chef de l’Exécutif, qui a eu lieu le 4 décembre dernier.

Pedro Sánchez, qui privilégie le dialogue avec Rabat, a promis de dénouer la crise. « Des efforts diplomatiques sont déployés. Les pourparlers avec le Maroc se poursuivent. Une réunion est même prévue le 11 décembre prochain entre les responsables marocains et espagnoles pour la réouverture du poste-frontière de Melilla », rassure le chef du gouvernement espagnol, cité par l’agence espagnole EFE.

→ Lire aussi : Melilla : Non à la nationalité espagnole aux Marocains

La fermeture par le Maroc des frontières commerciales de Melilla a asphyxié la ville. Les répercutions de cette décision prise par Rabat sur l’économie de la ville sont énormes. Les entreprises espagnoles font même pression sur le gouvernement local pour exhorter Rabat de rouvrir ses frontières.

Lors de son tête-à-tête avec Pedro Sanchez, Juan Jesús Vivas a insisté sur « la nécessité de résoudre avec le Maroc deux problèmes qu’il estime pressants ». Il s’agit du « contrôle des flux transfrontaliers des deux pays et le rapatriement des mineurs étrangers non accompagnés », rapporte le média en ligne elfarodeceuta.es

Outre l’amélioration de la fluidité aux passages frontaliers, les discussions ont porté également sur l’urgence de renforcer la sécurité à Sebta.

Au terme des deux réunions, Sanchez s’est engagé à renforcer et à moderniser les frontières avec le Maroc. Il a promis de renforcer les infrastructures et les effectifs des forces de l’ordre au niveau des frontières.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :