Menace nord-coréenne: Les autorités japonaises simulent un tir de missile

 Les habitants de la ville de Tokyo ont participé lundi à un exercice d’évacuation en cas de tir de missile, dans un contexte de tensions avec la Corée du Nord. 

En ce début de matinée, alors que des flocons de neige tombaient sur la capitale nippone, les haut-parleurs ont soudain annoncé : “nous avons appris qu’un tir de missile a eu lieu. Réfugiez-vous calmement dans un immeuble ou un sous-sol”.

Dans un parc d’attractions de la capitale, quelque 250 résidents et salariés ont couru vers des bâtiments et une station de métro situés à proximité tandis qu’un employé pressait les retardataires.

Quelques minutes plus tard, un second message a été diffusé: “le missile est passé. Il a vraisemblablement survolé la région du Kanto (Tokyo et ses alentours) en direction de l’océan Pacifique”. 


Les Japonais sont habitués aux exercices les préparant à se protéger en cas de séisme, mais c’est la première simulation d’une attaque militaire depuis la Seconde guerre mondiale.

La Corée du Nord a tiré l’an dernier deux missiles au-dessus du Japon et à chaque fois, un système d’alerte, via haut-parleurs et téléphones mobiles, avait appelé les habitants à se mettre à l’abri.