Menthe toxique : la destruction des champs contaminés a commencé

menthe toxique

Par Saad Bouzrou

Après avoir promis de mettre en place les mesures ad hoc pour protéger la santé des consommateurs de la menthe toxique, l’ONSSA passe à l’action et commence la destruction des champs contaminés par les pesticides.

La découverte par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) des résidus de pesticides dans la menthe vendue dans plusieurs régions a sonné comme un coup de grisou pour les consommateurs de la fine herbe au Maroc. En effet, les résultats d’analyses effectuées sur des échantillons au niveau national ont montré des «taux de non-conformité très élevés dus soit à l’utilisation par les producteurs des produits chimiques non homologués ou à des taux de résidus élevés de produits homologués», lit-on dans un courrier adressé par le Directeur Régional de l’ONSSA au Wali de la région de Souss Massa.

Les résidus de pesticides sur la menthe destinée à la consommation constituent donc, selon le même courrier, «un risque imminent sur la santé du consommateur» et nécessitent une intervention de la part des autorités locales afin de mettre fin à cette «situation alarmante».

Contactées par nos soins, des sources bien informées ont indiqué que les autorités locales de la ville de Rabat et de Marrakech ont procédé vendredi dernier à la destruction des champs contenant des pesticides non-autorisés. Les autres subiront la même «démarche» dans les jours qui suivent.