Meurtre d’Aït El Jid : le procès des quatre membres du PJD est reporté au 5 mars

Aït El Jid

Par Khadija Skalli

Le procès des quatre membres PJD, poursuivis pour leur implication présumée dans le meurtre de l’étudiant gauchiste Aït El Jid en 1993, a été reporté au 5 mars prochain.

C’est aujourd’hui, mardi 26 février, que s’est ouvert le procès des quatre membres du parti de la justice et du développement pour leur implication présumée dans l’assassinat de l’étudiant gauchiste Mohamed Benaissa Aït El Jid, en 1993. Un seul accusé était présent à l’audience. Les trois autres prévenus étaient absents. La raison évoquée est qu’ils n’avaient pas reçu leurs convocations.

La Chambre criminelle de la cour d’appel de Fès a donc décidé de reporter ce procès au 5 mars prochain.

→ Lire aussi : Affaire Hamieddine : Nouveau report du procès au 19 mars


Abdelouahed Krioul et Taoufik Elkadi sont accusés par le juge d’instruction près la cour d’appel de Fès « d’homicide volontaire ». Alors que Kacem Abdelkebir  et Laajili Abdelkebir sont poursuivis pour « coups et blessures ».

Rappelons également que Abdelali Hamieddine, l’un des dirigeants du PJD, est poursuivi dans cette affaire pour sa « participation à un homicide volontaire ». Son procès aura lieu le 19 mars prochain.

L’affaire du meurtre de l’étudiant gauchiste Mohamed Benaissa Aït El Jid continue à défrayer la chronique. Elle a été rouverte suite à une nouvelle plainte de la famille du défunt. Le seul témoin dans cette affaire est  Khammar El Haddioui. A suivre !