Meurtre des touristes : Trois autres suspects arrêtés

Arrestation de trois autres suspects soupçonnés d’avoir assassinés les deux touristes scandinaves. Tous les trois sont originaires de Marrakech et l’un d’eux a des antécédents judiciaires «liés à des actes terroristes», selon l’AFP.

Les trois autres suspects en cavale depuis le meurtre de deux jeunes touristes scandinaves dans la région d’Imlil ont été arrêtés à Marrakech. C’est ce qu’a annoncé l’AFP, citant une source proche du dossier. Tous les trois sont originaires de Marrakech et l’un d’eux a des antécédents judiciaires «liés à des actes terroristes», selon les informations obtenues par l’AFP.

Rappelons qu’un premier suspect a été déjà arrêté mardi 18 décembre 2018 dans la ville ocre. Celui-ci appartient à «un groupe extrémiste».

La piste radicale islamiste est envisageable du fait du profil des quatre suspects arrêtés. « La piste terroriste n’est pas à écarter. Les investigations se poursuivent », a déclaré mercredi 19 décembre à l’AFP Boubker Sabik, le porte-parole de la DGSN.

 Pour rappel, l’affaire a éclaté lundi 17 décembre 2018. Deux jeunes touristes, une  Danoise et une Norvégienne, âgées de 24 et 28 ans, ont été retrouvés assassinées à Jbal Shamharouch, dans la région d’Imlil. Leurs corps portent des signes de violences à l’arme blanche au niveau du cou. Ce meurtre a suscité un profond émoi à Imlil, mais également dans toutes les régions du Maroc.


 La vidéo, relayée sur les réseaux sociaux, montrant le meurtre d’une des deux touristes est toujours en cours d’authentification.