Mexique: Plus de 2.300 migrants Honduriens expulsés par les autorités

Honduriens

Un total de 2.303 Honduriens entrés illégalement au Mexique dans l’espoir de franchir la frontière américaine pour fuir la pauvreté et la violence dans leur pays, ont été expulsés, ont annoncé les autorités mexicaines.

Selon le ministère de l’Intérieur et l’Institut national pour la migration (INM), le “retour assisté” de ces migrants s’est déroulé du 18 au 27 janvier à bord de 10 avions et 34 autobus.

L’institut a précisé que 1.064 personnes ont été reconduites par des avions de la Garde nationale et des vols charters, et 1.239 autres ont été rapatriés par la route depuis les Etats du Chiapas et de Tabasco (sud du Mexique).

→ Lire aussi : Mexique: Arrestation de plus de 800 migrants d’Amérique centrale à la…

Ces migrants, arrivés par le Guatemala, faisaient partie de la “Caravane 2020” partie du Honduras. Selon les autorités mexicaines, les expulsions se sont faites “conformément aux lois sur les migrations et en total respect des droits de l’Homme”.

Les migrants espéraient poursuivre leur périple vers le nord du Mexique pour rallier les Etats-Unis où ils comptaient demander le statut de réfugié, arguant de la violence et de la pauvreté dans leur pays.

Le président américain Donald Trump avait menacé Mexico de sanctions commerciales s’il ne parvenait pas à endiguer le flux des migrants arrivant à la frontière sud des Etats-Unis.

De son côté, le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a déployé quelque 26.000 militaires aux frontières sud et nord de son pays pour réduire le flux vers les Etats-Unis.