Mexique : un narcotrafiquant tué par balle en plein interview

Un narcotrafiquant
The body of Mexican journalist Javier Valdez is put on a stretcher by forensic personnel and investigators after he was shot dead in Culiacan, Sinaloa, Mexico, on May 15, 2017. Valdez, 50, who worked for Agence France-Presse and other media, was shot near the premises of one of the Mexican news outlets he worked for in the city of Culiacan in Mexico's violent Sinaloa state. Valdez was the fifth journalist to be killed this year in a country plagued by violence related to drug gangs, according to officials and media rights groups. / AFP PHOTO / FERNANDO BRITO

Un narcotrafiquant a été tué par balle dans le nord du Mexique alors qu’il donnait une interview à un journaliste américain, qui a lui même été blessé, ont indiqué les autorités locales.

L’attaque a eu lieu dans un quartier populaire de Ciudad Juarez, une ville à la criminalité galopante de l’Etat de Chihuaha près de la frontière américaine, rapporte dimanche la presse locale.

“Un trafiquant de drogue présumé a été tué alors qu’il était apparemment en train d’être interviewé par une équipe de la chaîne de télévision National Geographic. Des hommes armés d’une bande rivale sont arrivés et ont fait feu”, a annoncé le parquet de Chihuahua dans un communiqué.

“Le journaliste a été transféré dans un hôpital de la ville où il est traité pour une blessure par balle à la jambe”, a-t-il précisé.

Les autres membres de l’équipe de tournage, dont la nationalité n’a pas été précisée, ont été rapatriés aux Etats-Unis.


Le Mexique fait partie des pays les plus dangereux pour la presse, avec une centaine de journalistes tués depuis 2000 sur fond de violences liées au trafic de drogue et à la corruption politique.