ban600

Mezouar appelle à Lisbonne à l’intensification des relations économiques entre le Maroc et le Portugal

Mezouar appelle à Lisbonne à l’intensification des relations économiques entre le Maroc et le Portugal

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a appelé, jeudi à Lisbonne, à l'intensification des relations économiques entre le Maroc et le Portugal.

"Aujourd'hui, à l’heure de la globalisation, à l’heure des systèmes connectés et des chaînes de valeurs mondiales, les gains de compétitivité et les capacités d’adaptation viendront de l’intégration régionale qui permet d’optimiser les coûts logistiques et la mobilité du capital humain", a indiqué Mezouar, à l'ouverture d'un forum économique Portugal-Maroc.

"Le forum d’aujourd’hui s’inscrit dans la continuité d’un important programme de rencontres au cours des 5 dernières années, dont le Forum Maroc-Portugal, qui s’est tenu, il y a un an à Rabat en présence du Premier ministre portugais, l’ouverture d’une Chambre de Commerce Portugaise au Maroc en 2017, et de rencontres entre nos associations sectorielles", a-t-il ajouté.

Cette intensification de rencontres, demandée de part et d’autre signifie que "nous avons la volonté commune de faire des affaires ensemble", a-t-il poursuivi, relevant que cette volonté doit se traduire à travers des partenariats entre les entreprises des deux pays.

"C’est dans cette vision d’intégration régionale que nous devons bâtir ensemble le futur de nos relations, renforcer notre commerce bilatéral et mettre en place des partenariats industriels, propices à un co-investissement dans des chaînes de valeur partagées", a fait savoir Mezouar, déplorant le fait que "deux pays qui sont aussi proches géographiquement, qui entretiennent des relations diplomatiques depuis 244 ans et dont les échanges commerciaux remontent au 18e siècle réalisent en échange de biens et services 10 fois moins de ce que nous faisons avec l’Espagne".

→ Lire aussi : Maroc-Portugal : La CIP et la CGEM engagées à promouvoir les relations économiques

Il est tout aussi paradoxal de constater que "nos économies ont des structures similaires et n’arrivent pas à se positionner sur la co-production, le co-investissement et la création de valeur, ne dépassant pas 1,7 milliard de dollars d’échange, a poursuivi Mezouar.

Par ailleurs, le Maroc, avec ses 55 accords de libre-échange donnant accès à un marché d’un milliard de consommateurs peut être un hub pour les USA, les Émirats Arabe Unis, la Turquie et les pays arabes, et également un partenaire du Portugal en Afrique où "nous avons plusieurs centaines d’entreprises qui opèrent dans 23 pays", a-t-il enchaîné, ajoutant que le Portugal peut être aussi une voie pour l’accès à des marchés d’Amérique latine comme le Brésil.

Il a, en outre, proposé la tenue de rencontres sectorielles à une cadence trimestrielle, assurant que les 33 fédérations sectorielles de la CGEM sont à la disposition de leurs homologues portugaises "pour rendre le possible faisable et transformer le faisable en business".

Le Forum économique Portugal-Maroc est organisé à l'initiative de l'ambassade du Maroc à Lisbonne, par la Confédération des entreprises du Portugal (CIP), en partenariat avec la CGEM, et le soutien de l'Association internationale des communications d'expression portugaise (AICEP).

Au cours de cette journée, des rencontres B2B sont prévues entre les représentants de plusieurs entreprises portugaises et marocaines, opérant dans les secteurs notamment des technologies de l'information, de l'énergie, de l'automobile et du textile.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :