Migrants : la France lance un «plan d’action» pour lutter contre les traversées clandestines de la Manche

migration

Les autorités françaises ont renforcé, vendredi, leur arsenal contre la migration clandestine en lançant un «plan d’action» qui prévoit le renforcement des patrouilles et de la surveillance des ports et du littoral nord du pays pour «prévenir et lutter» contre les traversées clandestines de la Manche.

Le lancement de ce plan a été annoncé par le ministère français de l’intérieur à un moment où la France et la Grande-Bretagne s’attèlent à l’élaboration d’un «plan d’action conjoint» aux mêmes fins. Celui-ci devrait être avalisé à l’occasion d’un déplacement prochain à Londres du ministre français de l’intérieur, Christophe Castaner.

Ce plan d’action conjoint avait fait l’objet, dimanche dernier, d’un entretien téléphonique entre les ministres de l’intérieur britannique et français au cours duquel les deux hommes ont convenu d’œuvrer à sa mise en œuvre dans les prochaines semaines.

→ Lire aussi : La France prête à accueillir une partie des migrants bloqués près de Malte

“Le Royaume-Uni et la France vont s’appuyer sur des efforts communs pour décourager l’immigration clandestine – protégeant nos frontières et les vies humaines”, a déclaré ce sujet le ministre britannique, Sajid Javid.


Outre le renforcement des patrouilles de surveillance, le plan d’action prévoit des actions pour démanteler les gangs de trafiquants et la sensibilisation des migrants aux dangers que représente la traversée de la Manche.

Les tentatives de traversée de la Manche se sont multipliées ces dernières semaines. Depuis le 23 décembre, près d’une centaine de migrants ont été secourus en mer par les autorités françaises ou britanniques.

L’an dernier, 504 migrants, essentiellement iraniens, ont cherché à franchir la Manche et 276 d’entre eux «sont parvenus à atteindre les eaux et côtes britanniques», selon le ministère français de l’intérieur.