Ministère du Travail: Atelier de formation en matière de négociation et des conventions collectives de travail

Atelier de formation

Un atelier de formation en matière de négociation et des conventions collectives de travail a été lancé, lundi à Rabat, en faveur des formateurs interne du ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle.

Cet atelier de formation de cinq jours a pour objectifs de renforcer les acquis des inspecteurs du travail en matières de promotion de la négociation collective et de la culture du dialogue, de concertation et de droit contractuel du travail, en plus d’assurer l’accompagnement des partenaires sociaux, conformément aux engagements constitutionnels des pouvoirs publics en la matière.

Intervenant à cette occasion, le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim a indiqué que les mutations socio-économiques que connait le Maroc et le monde nécessitent l’adoption d’une nouvelle culture contractuelle, notant que la négociation collective constitue un préalable fondamental au contrat social, avec pour perspective d’aboutir à la convention collective qui constitue le plus haut degré de la relation contractuelle fondée sur l’équilibre entre droits et obligations.

→ Lire aussi : Huelva: La période de travail des saisonnières marocaines s’est déroulée dans de « bonnes conditions »

Ces mutations imposent de nouveaux rôles avec de nouvelles dimensions à l’inspecteur du travail, désormais appelé à acquérir la capacité d’interagir avec les différentes parties aux négociations, a noté Yatim, ajoutant que la transition vers un modèle de développement capable de répondre aux attentes des citoyens dépend surtout du contrat social.


Soulignant les efforts du gouvernement pour parvenir à un accord tripartite qui répond aux revendications justes et légitimes à même d’améliorer la situation sociale de la classe ouvrière, Yatim a expliqué que les axes stratégiques définis par son département portent sur la promotion du droit contractuel du travail, l’instauration des règles de la paix sociale, la consécration des droits fondamentaux du travail et la promotion de la compétitivité entrepreneuriale, de l’emploi productif et décent et des indices relatifs à la santé. Dans ce sens, le ministère s’est penché sur l’élaboration d’un programme national de négociation collective et de conventions collectives, avec la participation de différents partenaires sociaux, qui vise dans sa première phase plus de 150 entreprises s’activant dans différents secteurs économiques.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Renforcement des principes et droits fondamentaux du travail dans le secteur agricole“, développé par le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle, en partenariat avec le Bureau international du travail.