Mission de prospection fructueuse d’opérateurs économiques marocains en Ethiopie

 Les opérateurs économiques marocains en visite à Addis-Abeba pour nouer des contacts avec leurs homologues éthiopiens ont qualifié, mardi, de “fructueuses” les discussions qu’ils ont eues dans ce pays de l’Afrique de l’Est.

Cette mission économique a permis aux différentes entreprises marocaines qui ont fait le déplacement en Ethiopie de faire connaître leurs produits ainsi que la qualité et la diversité de leur offre aux importateurs éthiopiens.

Un benchmark a été effectué dans les différents points de vente, ce qui a permis de conclure que les potentialités de développement des exportations des entreprises marocaines opérant notamment dans l’agriculture, l’Agro-industrie et les produits de la pêche sont très importantes, affirme-on auprès des opérateurs marocains, au deuxième jours du forum d’Affaires réunissant des représentants d’Institutions publiques et d’entreprises marocaines et éthiopiennes.

A l’issue des rencontres BtoB entre les opérateurs des deux pays, les opérateurs marocains ont confié à la MAP qu’ils vont poursuivre les discussions avec leurs homologues éthiopiens après leur retour au Maroc, afin de concrétiser des contrats d’affaires, et de rentabiliser cette mission à travers des retombées commerciales de qualité.


Cette mission BtoB a réuni 12 sociétés marocaines de divers secteurs de l’agriculture et de la pêche ainsi qu’une vingtaine d’entreprises éthiopienne. Elle a pour objectif d’offrir aux hommes d’affaires et investisseurs marocains une plateforme d’échange avec leurs homologues éthiopiens et des importateurs potentiels.

Durant cette visite de deux jours, les professionnels marocains ont pu surtout prendre connaissance des attentes du marché éthiopien, jugé “très difficile” à conquérir du fait de la “forte concurrence” des autres pays, notamment la Thaïlande et l’Indonésie.

Dans des déclarations à la MAP, ils se sont félicités des résultats de cette mission qui a permis, d’après-eux, “d’établir des contacts de qualité” en dépit de l’existence de contraintes liées à la compétitivité des entreprises exportatrices. “Notre participation à cette mission BtoB n’est pas le fruit du hasard, puisqu’on a déjà participé à Addis-Abeba à un salon local en 2015. Nous sommes très intéressés par l’Afrique de l’Est car la région représente pour nous un vrai potentiel pour la sardine marocaine”, a indiqué le représentant d’une entreprise marocaine participant à cette mission économique.

Pour rappel, les participants au forum d’Affaires qui a réuni, lundi, des représentants d’Institutions publiques et d’entreprises marocaines et éthiopiennes ont été unanimes à souligner que le Maroc et l’Ethiopie disposent d’un “énorme” potentiel de coopération notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de la pêche”, rappelant que le Maroc et l’Ethiopie avaient conclu, l’année dernière, un mémorandum d’entente “ambitieux” en matière agricole, lequel ne manquera pas de booster divers segments agricoles en Ethiopie et, par ricochet, rendre ce secteur vital, qui participe à hauteur de 39 pc du PIB et emploie 80 % de la population active, plus productif et encore plus attrayant.