Mission économique française en avril prochain au Maroc dans le secteur du numérique

économique

Le MEDEF organise, en avril prochain, une mission économique, à Rabat et Casablanca, destinée à prospecter les opportunités d’affaires dans le secteur du numérique en pleine expansion au Maroc.

Conduite par le Président de la task force numérique de MEDEF International, Marc Rennard, cette mission qui regroupera des entreprises françaises actives dans les secteurs de la cybersécurité, de l’identité numérique, de la dématérialisation des transactions et du e-gouvernement, se rendra du 6 au 8 avril à Rabat et Casablanca, apprend-on auprès du Medef International.

Au programme de ce déplacement au Royaume, des rencontres avec l’écosystème du numérique marocain, notamment des réunions avec les responsables gouvernementaux, des discussions avec les agences d’exécution et les institutions publiques (ADD, Banque Centrale, Agence Nationale de Régulation des Télécommunications) et des dialogues avec les acteurs de la régionalisation.

La task force Numérique française prévoit également des échanges avec les grandes entreprises françaises du secteur installées au Maroc, des rencontres avec les entreprises marocaines et les fédérations professionnelles (CGEM, APEBI), ainsi que des discussions avec les bailleurs internationaux.

Le Royaume s’est engagé dans une nouvelle dynamique avec son plan « Maroc Digital 2020 », axée notamment sur la décentralisation et la synergie des secteurs afin de s’intégrer au mieux dans les chaînes de valeur mondiales, souligne le Medef.

« Avec la mise en place de sa stratégie de régionalisation avancée, le Maroc fait face à de nouveaux défis, notamment sur des problématiques de gouvernance, soulignant le besoin pour des solutions intègres et adaptées à des environnements changeants. En adoptant le numérique comme outil de transformation économique et social, le transfert de compétences à l’échelle régionale se place au cœur de du changement, offrant de nouvelles opportunités pour les entreprises », affirme le Medef.