Mme El Khiel appelle à une approche globale pour la réhabilitation du patrimoine architectural national

Mme El Khiel appelle à une approche globale pour la réhabilitation du patrimoine architectural national

La réhabilitation du patrimoine architectural devrait désormais faire l’objet d’une approche globale portant sur l’intégration de cet héritage dans le cycle économique et les stratégies de développement pour créer la richesse et l’emploi, a affirmé, vendredi à Meknès, la secrétaire d’Etat chargée de l’habitat, Fatna El Khiel.

Au-delà de la dimension muséale, “l’approche de réhabilitation du patrimoine devrait être globale en intégrant cet héritage ancestral dans le cycle économique et les stratégies de développement de manière à favoriser la création de la richesse et de l’emploi au profit des milliers de citoyens” à travers notamment la valorisation touristique, artisanal et culturel des bâtiments anciens, a souligné Mme El Khiel, qui intervenait lors de la cérémonie de clôture de la 2-ème édition du festival de l’architecture, organisée du 15 au 19 janvier à Fès, Taza et Meknès.

Elle s’est félicitée par ailleurs de la série de recommandations élaborées lors des rencontres organisées à Fès, Meknès et Taza, dans le cadre de ce 2-ème festival de l’architecture, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Parmi ces recommandations, précise la ministre, figure la nécessité de s’inspirer du modèle de “la maison marocaine” qui caractérise les médinas pour promouvoir l’approche de la construction durable, qui constitue aujourd’hui plus que jamais une question d’actualité sur les plans national et international.


Au niveau de Meknès, un appel a été lancé pour la valorisation des actions entreprises pour la réhabilitation du tissu ancien et leur généralisation aux quartiers et monuments de la ville ismaélienne, et par la suite aux autres anciennes médinas à travers le Royaume pour protéger leurs tissus contre la dégradation.

En ce qui concerne Taza, Mme El Khiel a indiqué que les experts et les acteurs locaux ont recommandé l’élargissement du musée de la ville et l’enrichissement de sa collection outre la contribution de l’Agence pour le Développement et la Réhabilitation de la ville de Fès à la qualification de l’ancien médina de Taza selon un plan auquel contribuera la municipalité et l’agence urbaine de Taza et le ministère de tutelle.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l’Ordre régional des architectes de Fès-Meknès, Mohamed El Haddadi s’est félicité, de son côté, du “grand intérêt” suscité par le festival de l’architecture et la journée nationale de l’architecte auprès des acteurs concernés par ce secteur, des étudiants des écoles d’architecture et les élèves, ajoutant que ces deux évènements ont été un “grand succès” sur les plans organisationnel et des résultats.

Il a souligné à cet effet l’importance des recommandations élaborées à l’issue des conférences organisées dans le cadre de ce festival avec la participation d’experts et d’architectes marocains et étrangers.


Mme El Khiel qui était accompagnée du gouverneur de la préfecture de Meknès, Abdelghani Sabbar a visité “Dar El Baroud” qui devra abriter après réhabilitation, la Maison de l’architecture et du Patrimoine, un espace culturel et pédagogique autour de l’architecture. Le projet sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la commune de Meknès et l’ordre régional des architectes. La ministre a également visité une exposition de Maquettes de bâtiments représentant différentes régions du Royaume.

La 2-ème édition du festival de l’architecture, s’est ouverte dimanche dernier à Fès, en marge de la journée nationale de l’architecte, en présence notamment du chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, du ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laaraj, de la secrétaire d’Etat chargée de l’habitat, Fatna El Khiel, du wali de la région de Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber et des élus de la région.

Le 2-ème festival de l’architecture a connu l’organisation d’expositions, d’ateliers de dessins, de conférences et de visites guidées aux sites patrimoniaux des médinas.

Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et l’Ordre national des architectes, la journée de l’architecte intervient en commémoration du 32-ème anniversaire du discours prononcé le 14 janvier 1986 par feu SM Hassan II devant le corps des Architectes et du 12-ème anniversaire de la Lettre Royale adressée par SM le Roi Mohammed VI aux Architectes le 18 janvier 2006.


Selon le ministère, cet événement a été l’occasion de célébrer l’architecture et l’architecte et un espace de débat et de partage autour des thématiques qui ont trait à l’architecture au Maroc, qui se trouve aujourd’hui à un ‘’tournant historique’’, eu égard aux nouvelles lois et aux décrets relatifs à l’exercice de la profession.