Mobilisation de tous les acteurs concernés pour la modernisation des moyens de transport au niveau de la région Casablanca-Settat

La modernisation des moyens de transport au niveau de la région de Casablanca-Settat constitue un défi de taille qui exige la mobilisation de tous les acteurs concernés mais aussi la mise en place des infrastructures nécessaires, a affirmé, jeudi à Casablanca, le président du conseil de la région de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury.

La question du transport au niveau de la région, qui connait une évolution rapide à tous les niveaux, est devenue une priorité afin de réduire la pression à l’échelle de la ville de Casablanca et garantir l’égalité des chances entre les différentes communes que compte la région, a souligné M. Bakkoury qui intervenait à l’occasion de l’ouverture des travaux des 1ères Assises de la mobilité durable, initiées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Afin d’intégrer toutes les composantes de la région dans le plan de développement régional et consolider la politique de décentralisation, la région a mis en place une stratégie participative de développement en vue de briser l’isolement du monde rural, de développer le réseau routier, de moderniser les infrastructures et d’encourager l’usage des moyens de transports collectifs et propres, a-t-il souligné, notant que tous ces chantiers n’entravent pas les qualités naturelles de la région.

De son côté, le président du Conseil de la ville de Casablanca, Abdelaziz El Omari, a fait valoir que la capitale économique du Royaume fait face à plusieurs défis liés à l’urbanisation et le transport, ce qui a poussé les responsables locaux à mettre en place un plan global permettant de garantir une mobilité durable et d’améliorer les conditions de vie de la population.


Au menu des travaux des 1-ères Assises de la mobilité durable, qui se tiennent sous thème “Les enjeux climatiques, quels systèmes de transport pour demain ?”, figurent quatre panels sur “qu’est-ce que la mobilité durable ? et qu’en est-il de son évolution”, “Comment concilier mobilité, environnement et lutte contre le changement climatique ?”, “Quelle évolution technologique au service de la mobilité durable ?” et “Quels modes et mécanismes de financement au service d’une mobilité bas-carbone ?”.

Prennent part à cet évènement de nombreux responsables marocains ainsi qu’un parterre d’experts en environnement marocains et étrangers.