Mokhtar Ghambou présente ses lettres de créance au président Nkurunziza en tant qu’ambassadeur de SM le Roi au Burundi

Ghambou

Le Président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza, a reçu, mardi à Bujumbura, M. Mokhtar Ghambou, qui lui a remis ses lettres de créance en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume du Maroc auprès de la République du Burundi avec résidence au Kenya.

Contacté par la MAP à l’issue de cette audience, M. Ghambou a indiqué que le président Nkurunziza a saisi cette occasion pour mettre en avant l’excellence des relations liant le Burundi au Maroc ainsi que le leadership du Royaume sur le plan africain, à travers son soutien régulier et sa promotion continue de la coopération Sud-Sud.

Le président s’est félicité de la nomination d’un ambassadeur du Maroc au Burundi, “une initiative louable qui est de nature à donner une forte impulsion à la coopération entre deux pays amis de longue date“.

M. Nkurunziza a appelé, à cette occasion, à l’ouverture d’une ambassade du Maroc à Bujumbura, une représentation certes diplomatique mais qui servira aussi, a-t-il dit, de relais à la promotion de la coopération maroco-burundaise qui est appelée à s’approfondir et à se diversifier davantage à la faveur de l’excellence des liens politiques entre les deux pays amis. Pour sa part, M. Ghambou a réaffirmé la volonté du Royaume de donner une nouvelle dynamique à sa coopération avec le Burundi dans tous les domaines, mettant en relief les Hautes orientations royales visant un raffermissement accru des liens du Maroc avec son environnement africain.

L’ambassadeur a tenu à saluer la position du Burundi à l’égard de l’intégrité territoriale du Royaume, un pays ami qui a toujours apporté son soutien à l’initiative d’autonomie initiée par le Maroc.

Nous nous réjouissons que la République du Burundi fasse exception dans la région à tous les niveaux, notamment politique et diplomatique à travers un soutien à toute épreuve concernant la question du Sahara marocain devant les instances multilatérales“, a soutenu M. Ghambou.

Il a, par ailleurs, indiqué que les affinités linguistiques et culturelles sont porteuses d’un avenir prometteur pour les deux pays et militent pour une coopération accrue à tous les niveaux.