Mondial-2018: la FIFA approuve le recours à l’arbitrage vidéo

Mondial-2018: la FIFA approuve le recours à l’ arbitrage vidéo

La Fédération internationale de football (FIFA) a officiellement entériné le recours à l’arbitrage vidéo (VAR) lors de la prochaine Coupe du Monde, prévue du 14 juin au 15 juillet en Russie.

La décision, approuvée au cours de la réunion du Conseil de la FIFA qui se tient à Bogota, en Colombie, sera mise en application pour la première fois dans les rencontres du Mondial. “Nous allons avoir le premier Mondial, en 2018, avec la VAR, cela a été approuvé et nous sommes bien sûr très contents de cette décision“, a annoncé le président de la Fédération internationale, Gianni Infantino.

>>Lire aussi: Mondial-2026 : le Maroc est « un pays qui respecte les règles du jeu »

Le Conseil de la FIFA confirme ainsi le feu vert déjà donné le 3 mars à Zurich par le Board, l’organe garant des lois du jeu de la Fédération. Lors des matchs de la Coupe du monde, la vidéo pourra être utilisée pour vérifier si un but a bien été inscrit, pour vérifier une action dans la surface de réparation (penalty), en cas de carton rouge direct et dans les cas de méprise sur l’identité d’un joueur averti.


L’arbitrage vidéo ne sera pas la solution à tout dans le football, ce que l’on veut faire avec la VAR, c’est éviter les erreurs retentissantes des arbitres“, a expliqué M. Infantino. Expérimentée depuis 2016 dans une vingtaine de fédérations et au cours d’environ mille matchs, notamment dans les championnats d’Allemagne et d’Italie, la VAR divise encore largement les acteurs, les supporteurs et les amateurs de foot. De nombreux couacs sont en effet apparus durant des matchs de championnat.