ban600

Mondial 2018 – Maroc: le médecin défend sa gestion de la commotion d’Amrabat

Mondial 2018 – Maroc: le médecin défend sa gestion de la commotion d’Amrabat

Le médecin de l'équipe du Maroc Abderazzak El Hifti, critiqué pour avoir donné des petites claques au défenseur Noureddine Amrabat victime d'une commotion cérébrale vendredi contre l'Iran, a assuré mardi avoir "respecté point par point" les recommandations de la Fifa.

"Nous avons reçu un courrier de la Fifa qui nous rappelle les recommandations à suivre (...) nous les avons respectées point par point, notre intervention était correcte", assure-t-il dans une vidéo envoyée à la presse par la Fédération marocaine.

Amrabat avait été contraint de quitter le terrain à la 76e minute vendredi à la suite d'un choc avec un adversaire lors de la défaite contre l'Iran (1-0). Dans un premier temps, le médecin marocain lui avait donné de petites tapes sur les joues, comme pour le réveiller, suscitant une vague de critiques sur les réseaux sociaux.

Selon un protocole adopté par la Fifa après le Mondial-2014, marqué notamment par la commotion subie en finale par l'Allemand Christoph Kramer, l'arbitre a pouvoir d'interrompre une rencontre "jusqu'à trois minutes" en cas de soupçon de commotion cérébrale.

>>Lire aussi :MONDIAL 2026: United 2026 et le Juda démasqué

"L'arbitre ne peut autoriser le joueur blessé à continuer de jouer qu'avec l'autorisation du docteur de l'équipe, qui aura le mot de la fin", précise la Fédération internationale.

Après le match, Amrabat avait passé la nuit de vendredi à samedi en observation dans un hôpital de Saint-Pétersbourg. Samedi, l'encadrement de la sélection marocaine l'avait déclaré forfait pour le prochain match du groupe B face au Portugal, mercredi à Moscou, mais il pourrait finalement tenir sa place.

"Amrabat va mieux, déclare le médecin dans sa vidéo. Il a repris les entraînements, j'avais dit qu'il aurait une semaine de repos (...) nous déciderons demain (mercredi) s'il va jouer ou non".

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :