Moscou et Ankara veulent coordonner leurs actions en Syrie après le retrait américain

Moscou et Ankara veulent coordonner leurs actions en Syrie après le retrait américain

La Russie et la Turquie ont convenu samedi de « coordonner leurs actions sur le terrain » en Syrie dans le contexte du retrait militaire américain annoncé, a déclaré le chef de la diplomatie russe, Seguei Lavrov.

« Nous sommes tombés d'accord sur le fait que les représentants militaires russes et turcs sur le terrain vont continuer de coordonner leurs actions dans ce nouveau contexte avec pour but d’éradiquer la menace terroriste en Syrie » a déclaré le ministre russe à l’issue d’une réunion de haut niveau entre la Russie et la Turquie à Moscou.

« Il a été souligné de part et d’autre que tout ce travail serait effectué dans le strict respect de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment du respect absolu de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Syrie » a souligné M. Lavrov.

→Lire aussi: Erdogan décidé à ramener la paix à l’est de l’Euphrate en Syrie

Le ministre des Affaires étrangères de la Turquie, Mevlut Cavusoglu a, de son côté, indiqué qu’« Ankara et Moscou sont unanimes sur la nécessité de détruire toutes les organisations terroristes en Syrie », soulignant qu’Ankara « poursuivra sa coopération étroite avec la Russie et l’Iran sur la Syrie et les questions régionales ».

Le ministre turc a, par ailleurs, souligné que « grâce au dialogue des trois pays, des progrès importants ont été réalisés dans de nombreux domaines, y compris un règlement politique », ajoutant que le président turc Recep Tayyip Erdogan a envoyé une délégation à Moscou parce qu’il « attache une importance particulière aux relations avec la Russie sur les questions régionales ».

La réunion de haut niveau entre la Russie et la Turquie a connu la participation des ministres des Affaires étrangères des deux pays et des ministres de la Défense, Serguei Choigu côté russe et Hulusi Akar côté turc, ainsi que d’autres hauts responsables sécuritaires des deux pays.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :