Mousson en Asie du Sud: Au moins 650 morts

mousson

La mousson a causé la mort d’au moins 650 personnes ces deux dernières semaines à travers l’Asie du Sud, ont indiqué, lundi, les autorités des pays touchés dans un nouveau bilan officiel.

À travers l’Inde, le Bangladesh et le Népal, plus de 10 millions de personnes ont été affectées par les pluies diluviennes qui ont fait des dizaines de milliers de déplacés. Pays de 1,3 milliard d’habitants, l’Inde paye un lourd tribut avec au moins 460 morts. De nombreux districts d’États du nord et du nord-est du pays sont coupés du monde en raison d’inondations.

Dimanche, la foudre a tué 37 personnes en différents endroits du grand État d’Uttar Pradesh, a indiqué un responsable de l’autorité de gestion des catastrophes. Au Népal voisin, le dernier bilan en date d’inondations fait état de 90 morts et 29 disparus, même si le pire semble passé pour la nation himalayenne.

→ Lire aussi : Népal : 50 morts et 30 portés disparus lors des inondations

Les prévisions annoncent de la pluie cette semaine et nous sommes en alerte, mais nous ne nous attendons pas à ce qu’elles aient un impact majeur“, a assuré Bedh Nidhi Khanal, un responsable du ministère de l’Intérieur népalais.


Au Bangladesh, dont un tiers de la surface est sous l’eau, au moins 97 personnes sont morts depuis le 10 juillet, selon les autorités.

Le gouvernement bangladais a ouvert des milliers d’abris d’urgence pour les victimes d’inondations et a envoyé des stocks d’aliments secs aux populations affectées, nombre de foyers et champs agricoles ayant été détruits.