Nadia Fettah Alaoui échange avec son homologue israélienne par visioconférence

La ministre du Tourisme Nadia Fettah Alaoui s’est entretenue avec son homologue israélienne Orit Farkash Hacohen, le 31 décembre, par visioconférence. Les échanges entre les deux ministres ont porté sur la coopération dans le domaine touristique qui viendrait accompagner le lancement prochain des vols directs entre les deux pays.

L’information a été rapportée par la responsable israélienne, qui a indiqué, le 31 décembre, sur son compte Facebook, qu’elle a eu un entretien avec la ministre marocaine du Tourisme et l’a invitée à effectuer une visite officielle en Israël. “Nous avons déjà commencé à préparer un calendrier pour la visite professionnelle, qui sera déterminée et comprendra des réunions pour créer un tourisme commun, nous avons aussi évoqué dans notre entretien l’établissement des liaisons aériennes entre les deux pays” a-t-elle fait savoir. Et d’ajouter :  ”Enfin, nous avons convenu que le tourisme et le contact entre les peuples sont la clé de la paix entre les deux pays”.

Dans ce sillage, Nadia Fettah Alaoui annonçait, il y a quelques jours, lors de la 23ème édition des “Mardis du Tourisme” tenue sous le thème “Tourisme: Bilan, Perspectives, et Transitions”, que les liaisons aériennes régulières entre le Royaume du Maroc et l’État d’Israël vont s’établir d’ici 2 à 3 mois. “La signature de conventions, qui a eu lieu mardi, entre le Royaume du Maroc et l’État d’Israël s’inscrit dans le cadre d’une volonté affichée de rétablir des liens aériens réguliers entre les deux pays à l’horizon de 2 à 3 mois”, c’est ce qu’a fait savoir la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Notons qu’il  est prévu que le nombre de touristes israéliens passera, dans un premier temps, de 50.000 annuellement à 200.000 touristes, c’est ce qu’a affirmé notre ministre du tourisme, lors d’un passage télé sur une chaîne publique israélienne, le 16 décembre 2020. Il faut savoir par ailleurs que la communauté juive d’origine marocaine compte environ 700.000 personnes en Israël. Entre 50.000 et 70.000 juifs visitent chaque année le royaume, la plupart en provenance de l’Etat hébreu.


Pour ce faire, une étude a été mise en place pour comprendre et étudier le marché israélien, en mobilisant des opérateurs relevant des deux pays pour mieux identifier les spécificités et les prérequis des deux marchés, afin de répondre aux besoins du marché touristique israélien et relever le challenge de promouvoir le tourisme israélien au Maroc. “C’est un défi qui doit être inscrit dans une approche “volontariste” et “méthodique”, selon Nadia Fettah Alaoui. La ministre a appelé, à cette occasion, à fédérer les efforts et œuvrer de concert avec toutes les parties prenantes afin de relever le défi de consolider le tourisme israélien au Maroc.

Rappelons qu’un mémorandum d’entente a été signé, le 22 décembre 2020, lors de la visite de la délégation américano-israélienne de haut niveau, dans le domaine de l’Aviation civile par M. Zakaria Belghazi, Directeur Général de l’Aviation civile au ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale et M. Joel Feldschuh, Directeur de l’Agence de l’Aviation civile.