Nagorny Karabakh : L’Arménie et l’Azerbaïdjan s’accusent mutuellement d’avoir violé la nouvelle “trêve humanitaire”

Karabakh

L’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont accusés mutuellement, dimanche, d’avoir violé la nouvelle “trêve humanitaire” entrée en vigueur samedi à minuit entre les deux pays afin de cesser les combats dans la province de Nagorny Karabakh.

Ainsi, le vice-président azéri, Hikmet Haciyev, a annoncé dimanche que l’armée arménienne a outrageusement violé le cessez-le-feu en utilisant des avions de combat pour bombarder les positions de l’armée azerbaïdjanaise. Le ministère de la Défense azerbaïdjanais a, pour sa part, indiqué que les forces arméniennes avaient rompu de manière flagrante le nouvel accord de cessez-le-feu par des tirs d’artillerie sur les positions de l’armée azerbaïdjanaise tout au long de la ligne de contact.

De son côté, l’Arménie a confirmé qu’après l’annonce du cessez-le-feu, l’armée azerbaïdjanaise a lancé une offensive dimanche matin dans la direction sud de la ligne de contact dans Nagorny Karabakh à la frontière avec l’Iran. Selon la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Shushan Stepanyan, les forces azerbaïdjanaises avancent derrière les tirs d’artillerie pour dominer de nouvelles positions.

L’Azerbaïdjan et l’Arménie sont parvenus à un accord de trêve humanitaire à compter du 10 octobre après leurs pourparlers à Moscou.

Avec MAP