Nasser Bourita rencontrerait ce mercredi Pompeo et Bolton à Washington

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, rencontrerait mercredi, 06 février 2019, à Washington, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, et le conseiller américain à la Sécurité nationale, John Bolton, apprend-t-on de notre confrère « إيلاف المغرب » qui cite des sources sûres.  

La visite de Bourita à Washington intervient une semaine après celle du ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, à la capitale américaine et sa rencontre avec de hauts responsables de l’administration Trump.

La question du Sahara marocain et l’avenir de la Mission des Nations Unies au Sahara seraient apparemment au premier plan des discussions à Washington.

Rappelons à cet effet que Nasser Bourita, a pris part, lundi 04 février 2019 à Bruxelles, à la réunion ministérielle Union Européenne-Ligue Arabe. Cette réunion a été coprésidée par Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Al-Dirdiri Mohamed Ahmed, ministre soudanais des Affaires étrangères (qui exerce actuellement la présidence de la partie arabe au niveau ministériel) et Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue des Etats arabes.

→Lire aussi : Nasser Bourita prend part à Bruxelles à la réunion ministérielle UE-Ligue Arabe


La réunion ministérielle s’est concentrée sur un certain nombre de problèmes régionaux, ainsi que sur les défis mondiaux auxquels l’Europe et le monde arabe sont actuellement confrontés, tels que le terrorisme, le changement climatique, les migrations et la situation des droits de l’homme.

Les participants à cette réunion ont également fait part de leur volonté de renforcer le partenariat entre l’Europe et le monde arabe pour consolider la paix et la stabilité, garantir la sécurité, favoriser le développement économique, social et technologique, et continuer de renforcer et de promouvoir le multilatéralisme et un ordre fondé sur des règles.

Les sujets de la migration, les changements climatiques, la crise en Libye et la situation dans les territoires palestiniens occupés ont également focalisé l’attention des participants à cette réunion. Ils ont également discuté sur les préparatifs du premier sommet UE-Ligue des États arabes qui aura lieu les 24 et 25 février à Charm El Cheikh en Egypte.