Naufrage de migrants en Tunisie : le bilan grimpe à 21 morts

naufrage

De nouveaux corps de migrants ont été repêchés en Méditerranée mardi après le naufrage dimanche d’une embarcation au large de la Tunisie, portant le bilan des victimes à 21, selon le tribunal de Sfax (centre-est).

D’après le porte-parole du tribunal de Sfax, Mourad Turki, dix-sept corps ont été repêchés ces trois derniers jours et quatre ou cinq passagers sont toujours portés disparus.

Sept survivants avaient été secourus dimanche, pour la plupart des Ivoiriens.

La même source a précisé que le bateau transportait 28 ou 29 personnes, dont deux Tunisiens et des Subsahariens.

Outre les deux hommes tunisiens dont les corps ont été retrouvés, sept femmes de 20 à 30 ans et trois enfants, dont un nourrisson, font partie des victimes.


Depuis le début de l’année, les tentatives de traversée en Méditerranée centrale sont en forte hausse par rapport à la même période de 2019, même si elles restent inférieures à 2018.

D’après les statistiques du ministère tunisien de l’Intérieur, plus de 8.580 personnes ont été interceptées depuis le début de l’année et jusqu’à mi-septembre, alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe par la mer depuis les côtes tunisiennes,

Selon les chiffres du Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), ces tentatives au départ de la Tunisie durant le premier semestre de 2020 ont augmenté de 462%.

Sur les quelque 12.000 migrants arrivés en Italie entre le début de l’année et la fin juillet, près de la moitié venaient de Tunisie.


Les organisations internationales attribuent la hausse des arrivées à la crise du coronavirus et à ses retombées économiques et sociales.

( Avec MAP )