Naufrage d’un bac en Irak: Au moins 100 morts

Naufrage d’un bac en Irak: Au moins 100 morts

Le naufrage d'un bac sur le fleuve Tigre à Mossoul a fait au moins cent morts, en majorité des femmes et des enfants qui effectuaient une sortie printanière, indique vendredi un nouveau bilan du ministère irakien de l'Intérieur.

Il s'agit de l'accident le plus meurtrier dans ce pays depuis des années à Mossoul (nord) qui s'est réveillée en deuil, au lendemain de la catastrophe qui a frappé des familles célébrant le Nouvel An kurde et la Fête des Mères.

Le Premier ministre Adel Abdel Mahdi et le président Barham Saleh se sont rendus en urgence dans cette ville du nord alors que les recherches se poursuivent sur des dizaines de kilomètres en aval pour sortir de nouveaux corps, emportés par le fort courant du fleuve.

Relayées dans les médias et sur les réseaux sociaux irakiens, des images de vidéosurveillance du complexe touristique où devaient se rendre les passagers du bac montrent des dizaines de personnes entassées sur l'embarcation.

Celle-ci se met alors à pencher brusquement jusqu'à se retourner entièrement, enfermant des dizaines de personnes sous son lourd fond plat.

Après d'importantes pluies ces derniers jours, les autorités avaient ouvert des écluses pour alléger la pression au niveau du grand barrage de Moussol. Elles avaient publié des mises en garde au public, prévenant que les rives du Tigre seraient plus dangereuses avec un niveau de l'eau plus élevé.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :