Népal : Interdiction de l’ascension de l’Everest en solitaire

Le Népal a interdit l’ascension en solitaire de ses sommets, y compris l’Everest, dans l’objectif de réduire le nombre d’accidents, a annoncé samedi, un haut responsable du ministère népalais de la culture, du tourisme et de l’aviation civile.

Ces décisions, adoptées jeudi soir par le gouvernement népalais, viennent s’ajouter à d’autres mesures prises avant la saison 2018, portant notamment sur l’interdiction des ascensions pour les personnes ayant eu une double amputation ou pour les aveugles. “Les expéditions en solitaire, qui étaient autorisées auparavant, sont désormais interdites”, a fait savoir le haut responsable, expliquant que cette décision a pour but de rendre la montagne plus sûre.

En 2017, dix alpinistes, qui tentaient d’escalader l’Everest, sont décédés dans des accidents d’alpinisme.

Le Népal abrite huit des 14 sommets dépassant 8.000 mètres dans le monde.