New York compte vacciner un million de personnes d’ici fin janvier

A worker of the New York City Fire Department Bureau of Emergency Medical Services (FDNY EMS) receives a COVID-19 Moderna vaccine, amid the coronavirus disease (COVID-19) pandemic in the Manhattan borough of New York City, New York, U.S., December 23, 2020. REUTERS/Carlo Allegri

Les autorités de la ville de New York comptent administrer un million de doses du vaccin Covid-19 d’ici la fin du mois de janvier, alors que cette ville de plus de huit millions d’habitants s’active à accélérer la campagne de vaccination au-delà du personnel médical et des premiers intervenants et dans les communautés durement touchées par la pandémie, selon la presse locale.

Le maire Bill de Blasio a déclaré que l’objectif était réalisable, bien que difficile, et inclurait l’ouverture de 250 sites de vaccination dans les gymnases scolaires, les centres de santé communautaires et dans certaines installations actuellement utilisées pour les tests de dépistage.

La ville aurait également besoin du soutien des gouvernements fédéral et de l’Etat, y compris une autorisation supplémentaire pour vacciner les personnes figurant dans des groupes de priorité différente pour recevoir le vaccin, selon le maire.

“Nous devons passer à la vitesse supérieure maintenant. Nous devons chaque jour accélérer et atteindre plus de gens”, a déclaré M. de Blasio lors d’une conférence de presse.


Jusqu’à présent, la ville de New York n’a administré qu’une fraction des quantités de vaccins qu’elle a reçues depuis la mi-décembre, selon la même source. A la date du 31 décembre, la ville avait administré 88.410 doses sur les plus de 430.000 qu’elle avait reçues.

La priorité a été donnée au personnel hospitalier, et la plupart des doses de vaccin ont été administrées dans les hôpitaux locaux et les maisons de retraite.

Vacciner plus de huit millions d’habitants pourrait prendre des mois et marquerait la plus grande opération de vaccination de l’histoire de la ville de New York, a estimé M. de Blasio.

Au niveau des Etats-Unis, la campagne de vaccination lancée il y a trois semaines est à la traîne par rapport à l’objectif ambitieux annoncé pour vacciner 20 millions de personnes avant la fin 2020.


Sur les plus de 12 millions de doses de vaccins de Moderna et Pfizer/BioNTech qui ont été distribuées, seulement 2,8 millions ont été administrées, selon les statistiques officielles.

Avec MAP