Next Einstein Forum : une Marocaine parmi les 25 finalistes du concours Ci2i

Next Einstein Forum

La marocaine Salma Bouggarani figure parmi les 25 finalistes du concours de l’Invention à l’Innovation (Ci2i) du Next Einstein Forum (NEF), qui aura lieu durant le Salon de l’innovation prévu les 10 et 11 mars prochain à Nairobi.

Salma Bouggarani a été sélectionnée pour son projet “Green Watech“, qui consiste en une mise sur pied d’un système éco-innovant nommé “filtre imbriqué” pour collecter les eaux usées domestiques au niveau des petites communautés et villages dans le milieu rural, selon un communiqué du NEF.

Le groupe des 25 lauréats potentiels, qui vient d’être dévoilé, comprend des innovateurs ayant mis sur pied une base de données analysant le surpoids et l’obésité, créé des solutions à base d’énergie solaire réduisant la perte de lait après une récolte, des appareils ophtalmologiques considérés comme le premier traitement définitif du glaucome au monde, une banque numérique du sang connectée aux hôpitaux, et deux innovations visant à faciliter la pratique des affaires dans les champs de la cryptomonnaie et de solutions industrielles liées à l”internet des objets“.

Sélectionnés parmi plus de 260 candidatures, cette troisième cohorte de finalistes du Ci2i représente des innovateurs africains ambitieux qui développent des solutions évolutives adaptées aux défis locaux dans les domaines de l’agriculture, de l’intégration et de la logistique, de la santé de précision et personnalisée ainsi que de l’énergie, précise le NEF.

Les finalistes pitcheront pour un prix doté d’une récompense de 25.000 dollars pour les cinq catégories et seront mis en relation avec des investisseurs dans un programme inédit intitulé “Rencontre entre entrepreneurs scientifiques et investisseurs“, a déclaré la directrice générale du Next Einstein Forum, Nathalie Munyampenda, cité par le communiqué.

Depuis les 6 dernières années, nous travaillons avec des jeunes innovateurs africains dont les innovations novatrices et transformatrices dans la santé, l’agriculture et la fintech ont un large impact pour les citoyens africains. Nous sommes honorés de donner l’opportunité à ces 25 brillants entrepreneurs scientifiques en mettant à leur disposition la plateforme du NEF pour les propulser et les mettre en relation avec des investisseurs dont ils ont besoin pour encore plus accroître leur impact“, a ajouté Mme. Munyampenda.

D’après le NEF, des séances permettront à ces jeunes entrepreneurs scientifiques de savoir concrètement présenter leur projet, les mettre en avant et souligner l’utilité et la valeur ajoutée de leurs solutions, tout en possédant les compétences nécessaires liées à l’évaluation et les possibilités de financements.

Les finalistes ont été sélectionnés sur base du potentiel d’impact et de commercialisation ainsi que du développement technologique de leurs idées. Les vainqueurs seront annoncés le 13 mars 2020.