Nigeria: au moins 13 soldats et un policier tués dans une attaque de Boko Haram

Nigeria

Au moins 13 soldats et un policier nigérians ont été tués dans une attaque menée par le groupe terroriste Boko Haram lundi dans le nord-est du pays, a déclaré l’armée nigériane mercredi.

Un convoi militaire, partant de Maiduguri, capitale de l’Etat du Borno, se rendant à Damaturu, dans l’Etat de Yobe, a été attaqué aux alentours de 18h30 (17h30 GMT) lundi soir et les soldats “se sont battus contre les terroristes de Boko Haram qui leur ont tendu une embuscade”, a précisé la même source.

→ Lire aussi : Nigeria: 7 soldats tués dans une attaque de Boko Haram

“Malheureusement, treize de nos hommes et un agent de police (…) ont payé de leur vie en tentant de s’enfuir”, a déploré le porte-parole de l’armée pour la région du Nord-est, le colonel Onyema Nwachukwu, cité dans un communiqué.

Les attaques sur les cibles militaires sont quasiment hebdomadaires depuis le mois de juillet, certaines faisant une centaine de morts.


Le conflit entre l’armée et le groupe jihadiste a fait plus de 27.000 morts depuis 2009 et plus de 1,6 million de personnes ne peuvent toujours pas regagner leur foyer, selon des médias.