Nigeria: l’Emir de Kano soutient l’adhésion du Maroc à la CEDEAO

Le Burkina Faso soutient activement l'adhésion du Maroc à la CEDEAO

L’émir de Kano, Etat du nord du Nigeria, Muhammadu Sanusi II, a exprimé son soutien à l’adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

“L’adhésion du Maroc à la CEDEAO sera bénéfique pour le Maroc et les pays de l’Afrique de l’Ouest”, a estimé l’émir de Kano, dans une interview publiée par le Magazine mensuel “The Africa Report” dans son numéro de novembre 2017.

Dans ce sens, il a mis en relief les initiatives prises par le Maroc pour coopérer avec l’Afrique, selon une approche gagnant-gagnant, ainsi que les différents secteurs qui ont participé à cette expansion, notamment ceux bancaire, de l’industrie du phosphate et des engrais.

L’émir a également jeté la lumière sur les efforts du Royaume sur le plan culturel et religieux, à travers notamment la tariqa tijania.


Aussi, a-t-il appelé à considérer l’intégration du Maroc à la CEDEAO loin de toutes considérations géographiques.

L’Emir de Kano, Muhammadu Sanusi II, est descendant d’une lignée aristocratique qui remonte à plusieurs siècles. Il est aussi l’une des personnalités les plus influentes de l’Elite du Nord du Nigeria.

Il a été gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria, où il a mené une campagne anti-corruption en 2009. Cinq ans après, il a été suspendu de ses fonctions par le Président Goodluck Jonathan, le 20 février 2014, après avoir affirmé qu’une fraude de 20 milliards de dollars avait été commise à la Nigerian National Petroleum Corporation. La même année, il a accédé au trône en tant que 14ème Emir de Kano.

Il aussi été voté personnalité africaine de l’année par Forbes.