Nissan va rappeler 1,23 million de ses véhicules aux Etats-Unis pour un défaut de caméra

Nissan

Le constructeur d’automobiles japonais, Nissan, a annoncé mardi, à l’agence américaine chargée de la sécurité routière (NHTSA), son intention de rappeler 1,23 million de ses véhicules aux États-Unis, à cause d’un défaut potentiel dans son système de caméra arrière.

Citant les modèles vendus entre 2018-2019 notamment, Nissan Altima, Frontier, Kicks, Leaf, Pathfinder, Rogue, Infiniti, Nissan a expliqué que les paramètres d’affichage peuvent être configurés de manière à ce que l’image arrière ne soit plus visible.

→ Lire aussi : Automobile: des dizaines de milliers d’employés de GM appelés à la grève

“Le système conservera ces paramètres lorsque le véhicule effectuera une marche arrière ce qui augmente le risque d’accident”, a relevé le groupe.

La NHTSA qui a récemment ouvert une enquête préliminaire sur le freinage d’urgence automatique du SUV Nissan Rogue, après la signalement de plusieurs cas, fait savoir que ce rappel massif est censé débuté le 21 octobre.


C’est un nouveau coup dur pour Nissan, dont les ventes et bénéfices connaissant des difficultés, dans un contexte de ralentissement du marché automobile mondial, y compris aux États-Unis.