Nouveau coronavirus: l’Australie signale un premier cas suspect

L'Australie
L'Australie

L’Australie a signalé mardi un “premier cas suspect” d’infection par le nouveau type de coronavirus, alors que les autorités sanitaires du pays ont renforcé le contrôle sanitaire dans les principaux aéroports.

Un homme rentrant de Chine et présentant les symptômes d’un virus proche du Sras a été placé à l’isolement à son domicile en Australie, a révélé la presse locale.

L’homme est récemment rentré de la ville chinoise de Wuhan (centre) où la grande majorité des contaminations ont été recensées, a relevé la même source, ajoutant que ce patient se remet d’une maladie respiratoire à son domicile de Brisbane, au nord-est du pays-continent.

Les autorités sanitaires attendent les résultats d’analyses pour déterminer s’il a ou non contracté ce nouveau virus.

Ce cas intervient alors que les autorités sanitaires australiennes ont décidé de renforcer le contrôle sanitaire dans les principaux aéroports du pays.


“Le risque est faible en Australie, mais la maladie a une période d’incubation d’environ une semaine, au cours de laquelle les symptômes ne sont pas apparents”, a expliqué le professeur Brendan Murphy, médecin en chef en Australie, ajoutant que des mesures de contrôle sanitaire plus strictes s’appliqueront en particulier aux trois vols par semaine arrivant à Sydney en provenance de Wuhan.

Lundi, la Chine a fait état d’un troisième décès dû au nouveau virus apparu le mois dernier.

Alors que l’épidémie était jusqu’ici confinée à Wuhan où le virus a fait son apparition le mois dernier, les responsables sanitaires chinois ont signalé, lundi, de nouveaux cas dans d’autres villes du pays: deux à Pékin et un autre à Shenzhen, la métropole du Sud, qui fait face à Hong Kong. Plus de 200 personnes ont à présent été contaminées dans tout le pays.